Tout savoir sur le médium, l'OSB et les autres bois

Tout savoir sur le médium, l'OSB et les autres bois

Une large gamme de dérivés du bois existe, d'aspects variés et faciles à travailler. Ces panneaux en bois servent aussi bien à réaliser des coffrages que des planchers de combles, ou des aménagements personnalisés... Y compris dans une pièce humide et en extérieur.

1 Matières des panneaux en bois

Les panneaux en bois sont des dérivés du bois qui se travaillent facilement. Il existe différents types de panneaux, avec des matières différentes, des aspects variés, qui peuvent être traités.

Bon à savoir
: les panneaux sont proposés en formats prédécoupés : 80 x 40, 80 x 60, 120 x 40 ou 120 x 60 cm.
Aggloméré Aggloméré
L'aggloméré est constitué de particules de bois collées entre elles (les fragments de bois sont mélangés à une résine et pressés à chaud).
  • Matériau brut, plus ou moins lisse, ses chants sont irréguliers.
  • Pour un usage principalement pratique et utilitaire (non décoratif).
  • Existe en hydrofugé pour un usage en milieu humide : salle de bains, cuisine, cave...
  • Faible résistance à la flexion et à l'éclatement.
MDF (Medium) MDF (Medium)
Ce sont des fibres de bois compressées et collées entre elles.
  • Aspect soigné même sans finition.
  • Très fines, les fibres du medium rendent la texture plus lisse que celle de l'aggloméré, y compris sur les chants.
  • Facile à peindre ou à décorer : peinture, vernis, placage.
  • Facile à travailler avec une bonne tenue des assemblages. Le sciage est net et propre.
  • Existe en hydrofugé pour un usage en milieu humide : salle de bains, cuisine, cave...
  • Faible résistance à la flexion et à l'éclatement.
Mélaminé et stratifié Mélaminé et stratifié
Il s'agit à la base de panneaux en aggloméré ou MDF dont les faces sont recouvertes d'un parement décoratif en papier. Imprégné de résine mélamine ou de résines synthétiques, ce revêtement est pressé à chaud.
  • Choix de teintes et décors variés : finitions brossées, lisses, mates ou brillantes.
  • Facile à entretenir, le panneau se nettoie à l'eau.
  • Résistant aux rayures et à la chaleur quand il est stratifié.
  • Faible résistance à la flexion et à l'éclatement selon l'épaisseur du panneau.
OSB OSB
Les lamellés OSB sont composés de différentes couches de longues lamelles de bois, collées entre elles, afin d'obtenir la même qualité que le bois massif.
  • Aspect plus brut que l'aggloméré.
  • Pour un usage plus pratique que décoratif (placage, plancher...).
  • Facile à scier et à percer.
On parle de :
  • OSB 2 : en milieu sec,
  • OSB 3 : en milieu humide en intérieur (salle de bains, cuisine, cave...),
  • OSB 4 : à l'extérieur (sous abri).


Bon à savoir : l’OSB 2 a une bonne résistance à la flexion et à l'éclatement.
Contreplaqué Contreplaqué
Contrairement aux panneaux en fibres, particules ou lamelles, le contreplaqué est constitué de feuilles de bois déroulé. Ces "plis" sont superposés en croisant le sens du fil et collés sous pression.
  • Relativement flexible jusqu'à 10 mm d'épaisseur.
  • Bonne résistance aux chocs à partir de 15 mm d'épaisseur.
  • Plusieurs finitions possibles : peinture, vernis, placage.
  • Existe différents types de contreplaqué : pour un usage en milieu sec, humide ou marin (immersion).
  • En version okoumé pour un usage "marin", le contreplaqué résiste particulièrement bien à la charge et à l'humidité.

2 Panneau de bois pour aménagement intérieur

Les panneaux en bois existent en grandes dimensions et dans des épaisseurs variées et se choisissent en fonction du projet à réaliser : travaux de construction, aménagement intérieur ou extérieur... Résistance à la charge, qualité de finition, esthétique, tenue des matériaux en milieu humide sont autant de critères de choix.
Pour un coffrage dans une pièce humide (baignoire, wc...)
  • MDF hydrofugé, épaisseur 12 ou 18 mm.
  • OSB 3, épaisseur 12 ou 15 mm.
  • Contreplaqué hydrofugé, épaisseur 15 mm.
  • Aggloméré hydrofugé, épaisseur 15 ou 18 mm.


Pour un plan de travail (cuisine, salle de bains)
  • Mélaminé ou stratifié, épaisseur 38 mm.
  • Aggloméré hydrofugé, épaisseur 28 mm.
  • Contreplaqué hydrofugé, épaisseur 25 ou 30 mm.


Pour un plan de travail (bureau)
  • MDF, épaisseur 38 mm.
  • Bois latté : constitué de lames aboutées, épaisseur 38 mm.


Bon à savoir : le panneau en bois latté, résistant à la traction, au gonflement et au vissage, est recommandé pour des aménagements décoratifs en intérieur : meuble, plan de travail...
 
Pour une cloison
  • Aggloméré, épaisseur 10 mm.
  • Aggloméré hydrofugé, épaisseur 15 ou 18 mm.
  • MDF, épaisseur 15 ou 18 mm.
  • Panneau de cloison cintrable.

3 Panneau de bois pour du mobilier et en décoration

Il s'agit de bois colorés dans la masse à peindre. Ils permettent de créer tout type d'objet ou d'aménagement déco.
Pour une structure de meuble ou une joue de placard
  • MDF, épaisseur 15 ou 18 mm.
  • Aggloméré, épaisseur 18 ou 22 mm.
  • Latté plaqué chêne, épaisseur 19 mm.


Pour une porte ou une façade de meuble
  • Contreplaqué chêne, épaisseur 5 ou 8 mm.
  • Latté plaqué chêne, épaisseur 19 mm.


Pour un fond de meuble
  • MDF mince, épaisseur 3 mm.
  • MDF laqué blanc sur une face, épaisseur 3 mm.
  • Contreplaqué hydrofugé, épaisseur 5 mm.


Pour des réalisations décoratives (paravent...)
  • Aggloméré ou MDF mélaminé, épaisseur 12, 16, 19 ou 22 mm.
  • Contreplaqué chêne, épaisseur 5 ou 8 mm.
  • Latté plaqué chêne, épaisseur 19 mm.


Pour des formes galbées (tête de lit...)
  • Contreplaqué cintrable, épaisseur 5, 7, 9 ou 16 mm.
  • MDF cintrable, épaisseur 10 mm.

4 Panneau de bois pour construction extérieure

En extérieur, le bois est exposé à l'humidité plus ou moins directement et fréquemment. Dans tous les cas, il est conseillé d'utiliser des panneaux adaptés à un environnement humide.
 
Pour des menuiseries extérieures abritées
Il s'agit des bardages, fenêtres, coffres de volets roulants, pièces abritées mais en atmosphère dite humide. Plus ou moins exposés à la pluie, il est recommandé de choisir des panneaux en bois spécifiques et résistants.
  • OSB 3 ou 4, épaisseur 12 ou 15 mm.
  • Contreplaqué hydrofugé, épaisseur 12 ou 15 mm.
 
Pour des coffrages et des constructions extérieures non abrités.
Il s'agit de panneaux en bois risquant d'être exposés à la pluie de manière continue.
  • Contreplaqué hydrofugé C4, épaisseur 15 ou 18 mm.

Vous aurez besoin de ...