Bien choisir sa peinture murale

Bien choisir sa peinture murale

C’est décidé vous repeignez le salon en bleu. Acrylique ou Alkyde ? Mate, brillante ou satinée ? Voici tous les conseils pour choisir la peinture murale parfaitement adaptée à chaque pièce de votre maison, et les techniques de pro pour une pose zéro défaut.

1 Peinture acrylique ou alkyde : quelles différences ?




Peinture acrylique


La peinture acrylique fait partie des peintures à l’eau.

  • Avantages: peu d'odeur. Temps de séchage rapide. Moins toxique que les peintures glycéros. Nettoyage des outils à l'eau. Peu de solvants. 

  • Les COV (Composés Organiques Volatiles) sont faibles et peuvent atteindre moins de 1g/litre pour les peintures les plus respectueuses de l'environnement. 

  • Convient pour toutes les pièces.

Bon à savoir : certaines peintures acryliques ont reçu de l'AFNOR un label écologique : Écolabel Européen, créé par le ministère de l'environnement. Pour obtenir ce label les peintures ne doivent pas contenir de métaux lourds (cadmium, plomb, mercure, arsenic...) et leur teneur en solvants doit être limitée.
Peinture alkyde
Elle est considérée comme hybride, alliant la protection de l'environnement des peintures acryliques et les qualités des peintures glycéros (facile à poser et bon rendu esthétique).

  • Avantages: peu d'odeur. Temps de séchage : moins d'une heure au toucher. Moins toxiques que les peintures glycéros. 

  • Nettoyage des outils à l'eau. Peinture plus facile à "tendre", c'est à dire, qu'il est plus facile d'obtenir une finition délicate. C'est une peinture qui est donc adaptée aux finitions brillantes ou laquées. 

2 Finition mate, satinée ou brillante : choisissez votre atmosphère !

La finition mate
La finition mate




  • Pour un aspect feutré, intime et sobre. Très décorative, la peinture mate met en valeur la pureté des couleurs et masque les petites imperfections du mur

  • Idéal pour : la peinture des plafonds.

  • Entretien : Cette peinture est lavable. On peut donc la frotter légèrement avec une éponge humide.
La finition satinée
  • Soyeux et chaleureux, le satiné se révèle d'une grande longévité.

  • Idéal pour : les cuisines, salles de bains, chambres d'enfant et aussi à toutes les autres pièces de la maison. On peut même l'utiliser pour des pièces à fort passage (entrée ou couloir).

  • Entretien : Lessivables, les peintures satinées sont faciles d'entretien avec un produit non agressif.

Bon à savoir : Prévoir un support lisse et bien préparé avant d’appliquer la peinture.
Elles masquent néanmoins moins bien les irrégularités du mur que les peintures mates. 

La finition brillante
  • Résistante et lumineuse, la finition brillante rend les couleurs éclatantes tout en agrandissant les pièces. Associée aux autres finitions, elle vous permet de mettre en valeur les détails et de souligner les particularités de votre pièce (niches, boiseries, etc).

  • Idéal pour : la cuisine, la salle de bain, les toilettes.

  • Entretien : Les peintures brillantes sont lessivables.

Bon à savoir : veillez à avoir un mur sans aucun défaut car le brillant fait l'effet d'un miroir et fait donc ressortir chaque défaut et les moindres irrégularités du mur.

3 Une peinture pour chaque support et chaque milieu

Si certaines sont polyvalentes, de nombreuses peintures sont spécialement conçues pour un type de support bien précis.

  • Pour peindre un mur : optez pour, comme son nom l’indique, une peinture dite murale ou une peinture polyvalente, multi supports.

  • Pour peindre un support particulier : bois, fer, etc. Veillez à choisir une peinture spécifique qui garantit facilité d’application, un rendu optimisé et bonne tenue dans le temps.

  • Pour peindre un mur, ses plinthes et d’autres supports : optez pour une peinture multi supports pour plus de facilité et garantir l’harmonie des couleurs. Si le rendu peut sembler légèrement moins efficace qu’avec une peinture adaptée, elle s’adapte aux supports de votre choix et vous évite l’achat et le maniement de plusieurs pots.

  • Pour peindre une salle de bain : leur atmosphère humide impose l’utilisation d’une peinture supportant les projections d’eau et l’humidité. Idem pour la cuisine.
  • Pour peindre une cuisine : optez pour une peinture qui supporte l’humidité et soit résistante et facilement lessivable.

  • Pour peindre la chambre des enfants : une peinture faiblement émissive en COV et lessivable. 

Bon à savoir : la peinture glycéro, faite à base d'huiles végétales pures, complète très bien la peinture murale notamment pour les portes, plinthes et fenêtres du fait de ses qualités : bel aspect tendu, bon pouvoir opacifiant et très résistante. 

4 Application de la peinture murale : tous les conseils pour réussir

Pose, séchage et entretien
Pose, séchage et entretien
  • En fonction de la surface et du rendu souhaité les outils utilisés peuvent varier : brosses/pinceaux, tampons, rouleaux...
Bon à savoir : avant de tremper le pinceau pour la première fois dans la peinture, l'appuyer sur un papier adhésif qui retiendra les poils les plus fragiles.

  • Avec un rouleau, on peint 3 fois plus vite qu'avec une brosse ou un pinceau. Ainsi, choisissez un rouleau pour peindre vos grandes surfaces et optez pour un pinceau pour les finitions.

  • Peindre au pistolet est une autre solution d'application rapide et efficace pour une grande surface.

Bon à savoir : pour la peinture au pistolet, respectez les indications de dilution du fabricant de peinture ou procédez au test de viscosité (fourni avec le pistolet à peinture basse pression). Il est conseillé de bien protéger les alentours et de travailler avec un masque.
Astuce: en plus d'être faciles à appliquer, les peintures acryliques sèchent vite (au toucher en 30 min, le séchage est total en 6 à 8 h).

Pour réussir la pose de sa peinture murale
  • Il faudra souvent passer une sous-couche pour faciliter l'accroche de la peinture et garantir un bon résultat. Le type de sous-couche est à choisir en fonction du support (plaques de plâtre, plâtre, béton...).

  • Si l'ancienne couche de peinture est écaillée, le mur devra être nettoyé et recouvert d'un enduit de lissage. Après séchage, il suffira de le poncer légèrement.

  • Si le mur est difficile à préparer (s'il est en ciment par exemple), la solution du revêtement en toile de verre est performante : il servira de support avant la mise en peinture.

  • Pour gagner du temps et éviter d’appliquer plusieurs couches de finition, vous pouvez teinter votre sous couche et ce notamment si vous optez pour un colori vif (jaune, orange, rouge) dont l’éclat sera ainsi amplifié. 

  • En revanche, sur une ancienne peinture ou un support bien préparé, une seule couche de peinture murale peut suffire.

Bon à savoir : il ne faut pas appliquer une deuxième couche d'acrylique sur une première couche récente de peinture glycéro car la peinture aurait une mauvaise accroche sur le mur. En revanche, on peut mettre une deuxième couche de peinture glycéro sur une première couche d'acrylique.

Vous aurez besoin de ...