Bien choisir sa baignoire

Bien choisir sa baignoire

La baignoire est l'élément clé d'une salle de bains confortable. De type classique ou high-tech, elle existe dans une multitude de formes, tailles et matières. Hors sol, encastrée, adossée ou en îlot, toutes les configurations sont possibles. Nos conseils pour choisir le modèle adapté à vos goûts et à l'emplacement disponible.

1 Les matières de baignoire

 
 
Le matériau détermine la résistance à l'usage et la facilité d'entretien de la baignoire. Il faut aussi considérer la charge que peut supporter le sol : en étage, un plancher bois traditionnel est plus limité en poids qu'une dalle béton.
 
La légèreté des matériaux de synthèse est bien adaptée à une pose encastrée dans un plancher surélevé. Ils permettent également d'obtenir les formes et couleurs les plus variées.

 
L'acrylique renforcé
Bon marché, peu bruyant, conserve bien la température de l'eau. Doux au toucher mais craint les rayures (attention aux nettoyants trop agressifs).
 
  • La fibre de verre : léger et résistant, économique, existe dans de nombreuses formes et dimensions.
  • Le Toplax : acrylique renforcé ABS, résistant aux chocs et antidérapant, très léger. Matière 100% recyclable. Le Toplax dispose également d'une texture antidérapante, agréable au toucher et conservant bien la chaleur.
  • Le Technolax : matériau composite rigide et très résistant, isolation thermique et acoustique renforcées, pieds faciles à installer.
La résine
La résine
Ce terme regroupe le polymère rotomoulé et la résine polyester.
  • Polymère rotomoulé : texture « peau de pêche », contact particulièrement agréable. Parois translucides éclairées par des LED blanches ou à couleurs changeantes.
  • Résine polyester : revêtement armé très résistant (fibre de verre + gelcoat).
 
Le métal
Il se caractérise par sa grande robustesse, mais le choix des modèles est plus restreint.
  • La fonte : solide et facile à entretenir. Matériau de qualité, isolant, mais lourd.
 
Bon à savoir : la marque NF atteste les qualités d'usage des baignoires : résistance aux chocs, aux variations de température et aux produits ménagers, ainsi que le bon écoulement de l'eau. Les baignoires estampillées NF sont garanties 10 ans contre tout défaut de fabrication.

2 Les formes et formats de baignoire

L'emplacement disponible détermine la géométrie et l'encombrement au sol de la baignoire.
 
Les formes de baignoire
Forme carrée : solution gain de place idéale pour les petites salles de bains d’appoint.
Forme rectangulaire : pour une pose en plein mur ou en angle. Jusqu'à 180 cm de longueur. La pose en angle est recommandée pour une salle de bains gain de place.

Forme d'angle : symétrique ou asymétrique (angle déporté à gauche ou à droite) pour une salle de bains de taille moyenne.

Forme ronde ou ovale : modèle îlot pouvant s'installer au centre d'une grande pièce.

Bon à savoir : la tendance est à la baignoire îlot, qui donne une dimension esthétique à la salle de bains pour en faire un lieu privilégié dédié à la détente et au bien-être.
 
Les dimensions de baignoire
  • Largeur : 70, 75, 80, 85, 90 cm et plus. Jusqu'à 150 cm en baignoire d'angle.
  • Longueur : 105 à 150 cm (modèles compacts),160, 170, 180 cm et plus.

 
Grâce aux pieds réglables, les baignoires peuvent s'adapter à la hauteur désirée.
 
La baignoire doit profiter à toute la famille et, idéalement, s'adapter à la morphologie de chacun. Pour une immersion totale, choisir une longueur égale à la taille de l'utilisateur le plus grand. Pour un confort classique (genoux pliés), prévoir environ 10 cm de moins.

 
Bon à savoir : si la baignoire est placée devant une fenêtre, s'assurer que sa hauteur ne risque pas de gêner l'ouverture.

L’habillage de la baignoire
Il existe des baignoires sur pieds fixes (décoratifs) et des modèles qui se montent sur piétement ou bâti réglable. Ces derniers sont à habiller d'un tablier ou à encastrer.
Les baignoires îlots (en matériau de synthèse) sont dotées d'un tablier moulé avec la coque.
 
Pour les baignoires à habiller, plusieurs possibilités:
 
  • avec tablier,
  • tablier optionnel (à acheter séparément),
  • tablier universel pouvant se découper à la dimension souhaitée,
  • coffrage et revêtement à réaliser soi-même (panneaux prêts à carreler par exemple).

 
Bon à savoir : penser à bien positionner la trappe de visite, indispensable en cas d'intervention sur la plomberie.
 
L'installation de la robinetterie.
  • Large rebord pour un montage (sur plage) en bout ou latéral.
  • Pose murale (libre).
  • Alimentation par le sol : pour les baignoires îlot, il existe une robinetterie spécifique (colonne).

L’habillage de la baignoire

3 Accessoiriser une baignoire

Un modèle ergonomique favorise le relâchement des bras et du corps
  • Profil de la coque adapté à la cambrure du corps humain.
  • Accoudoirs.
  • Repose-tête intégré ou optionnel.
Envie d'un bain à deux ? Opter pour une baignoire biplace
  • Le must : la baignoire balnéo, pour un bien-être total.

Pour les enfants, les personnes âgées ou handicapées
  • Baignoire à porte pour un accès facilité
  • Siège anatomique et vidage clic-clac (au pied)
  • Barres de préhension sécurisantes.

Vous aurez besoin de ...