Accueil > Campus > Cours de bricolage en ligne > Poser une baie coulissante

Poser une baie coulissante

Cours en ligne

Validé par Jean-Michel H

Spécialiste Menuiserie Leroy Merlin

Vos fenêtres ne sont plus étanches à l’air et à l’eau, ce qui entraîne des déperditions d’énergie ? Elles sont abîmées et ferment mal. Peut-être est-il temps d’en changer…
Installer une baie coulissante vous permettra de gagner l’espace de débattement d’une fenêtre classique. Elle est idéale pour un salon ou une chambre en rez-de-jardin. La baie à galandage quant à elle, permet d’escamoter l’ouvrant quand il est en position ouverte. C’est une solution à la fois pratique et esthétique.
Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix… et nous suivre pour la suite !

Avant de se lancer

  • 1. Démarches administratives
  • 1. Démarches administratives
    • Les travaux de modification des ouvertures sont soumis à une déclaration préalable en mairie.

    • Si vous déposez un permis de construire, les caractéristiques de vos menuiseries (dimensions, matière, couleur, type de pose et type de menuiserie) doivent y figurer.

    • Demandez une autorisation à la copropriété en cas de modification de l’aspect de vos fenêtres. 

  • 2. Réglementations
  • 2. Réglementations
    • Quand vous modifiez une fenêtre, veillez à ce que la hauteur d’allège réglementaire soit toujours respectée.
  • 3. État des lieux, diagnostic, faisabilité
  • 3. État des lieux, diagnostic, faisabilité
    • Prenez les mesures du cadre qui va accueillir la baie et celles du produit afin de vérifier la conformité. Soyez vigilant : un écart comblé à la pose, ferait perdre à votre fenêtre ses caractéristiques thermiques et acoustiques.

    • Selon le type de pose, les mesures diffèrent :

    - Pose en tunnel (pose dans l’épaisseur du mur) : mesurez la hauteur et la largeur du tableau, la hauteur d’allège et la hauteur sous plafond.

    - Pose en applique (avec doublage isolant intérieur) : mesurez la hauteur et la largeur du tableau, la hauteur d’allège et l’épaisseur du doublage

    - Pose en feuillure (pose après suppression du bâti) : mesurez la hauteur 
    du tableau, la hauteur, la largeur et la profondeur du fond de feuillure, 
    la hauteur d’allège.


    Si les dimensions concordent choisissez une fenêtre standard. Sinon, commandez un modèle sur mesure.

    • Vérifiez scrupuleusement niveaux et aplombs.


  • 4. Précautions avant travaux
  • 4. Précautions avant travaux
    • Protégez vos sols.

    • Veillez à maintenir les montants afin qu’ils ne tombent pas à l’extérieur ou sur vous. Au besoin prévoyez un périmètre de sécurité au rez-de-chaussée !

    • Il faut être deux pour positionner les menuiseries et les fixer.

    • Choisissez un escabeau en rapport avec la hauteur de travail. Vérifiez sa stabilité et calez ses pieds.

    Lire l'articleBien choisir son escabeau

    • Pour votre sécurité, prévoyez lunettes et gants de protection, chaussures de sécurité.



  • 5. Choix des solutions
  • 5. Choix des solutions
    • Quel système ?

    - La baie coulissante est une solution gain de place  car elle évite le pivotement de l’ouvrant de la fenêtre vers l’intérieur. Elle permet d’ouvrir totalement sur votre jardin ou terrasse : l’absence de petits bois et les montants affinés laissent pénétrer le maximum de lumière.

    - Vous avez besoin de murs pour adosser un meuble, épingler un poster ? Contrairement à une baie coulissante classique dont les vantaux se superposent les uns sur les autres à l’ouverture, les vantaux d’une baie à galandage disparaissent dans l’épaisseur du mur. 

    - Bon à savoir : la largeur maximale d’une baie à galandage est de 5 mètres, celle d’une baie coulissante simple est de 7 mètres.

    - La baie coulissante peut aussi installée à seuil bas, voire sans seuil, résolvant ainsi les problèmes d’accessibilité en fauteuil roulant.

    - Le design et les matériaux des baies coulissantes s’adaptent à tous les styles d’intérieurs, classiques ou contemporains.


    • Quel matériau choisir ?

    - La baie coulissante en aluminium est idéale. Elle est résistante, permet une très bonne isolation, offre un large choix de couleurs. Elle ne demande pas d’entretien.

    - Le PVC offre un excellent rapport qualité prix. Il existe des imitations bois. Les performances énergétiques du PVC sont supérieures à celles du bois.

    - Le bois présente un aspect plus chaleureux.

    - Il existe aussi des baies coulissantes mixtes bois-alu, elles ont un coût plus élevé, mais combinent les qualités esthétiques du bois et une grande résistance aux intempéries grâce à la coque métallique extérieure.


    • Quel vitrage choisir ?

    - Prenez un double ou triple vitrage en fonction de vos contraintes acoustiques, thermiques et budgétaires.

    - Vous pouvez aussi choisir un verre spécifique, un vitrage de sécurité, structuré ou opaque.

    - L’ouvrant peut-être à droite ou à gauche, suivant la place disponible pour coulisser.


    • Quels équipements intégrer dès la pose ?

    - Prévoyez le volet roulant,

    - Pensez à la moustiquaire

    - Choisissez ferrures et poignées adaptées à vos besoins.


    • Les outils et matériels nécessaires

    - Pour la dépose : bâche de protection pour le sol, tournevis et spatule à décaper, meuleuse pied de biche, spatule, ciseaux à bois, marteau, enduit de rebouchage et lissage.

    - Pour la pose : escabeau, mètre, niveau à bulle, cutter, perforateur, forêts à béton, règle métallique, marteau, pistolet extrudeur, visseuse ; baie en aluminium : chevilles à béton, joint d’étanchéité expansif, cales de bois, visserie et joint acrylique extérieur.

    Pour la pose d’une baie à galandage, prévoyez en plus un isolant type polyuréthane ou laine de verre, revêtu d’une plaque de plâtre ou d’un panneau bois pour encoffrer le coulissant.

coursLibelle

2 étapes pour tout savoir

Pour aller plus loin