Une clim écologique, c’est possible !

par We demain en collaboration avec Leroy Merlin

Et si la crise était l’occasion de réinventer les modèles du XXe siècle ? Depuis 2012, We Demain guette les initiatives technologiques, économiques, énergétiques, médicales, alimentaires et artistiques qui réinventent le monde. 

L’été s’est installé, et vous rêvez d’un peu d’air frais…

Votre ventilateur qui brasse de l’air ne vous suffit plus. Et la climatisation, vous le savez, n’est pas très écologique … Les émissions de dioxyde de carbone qu’elle engendre devraient en effet doubler d'ici 2050, rappelle l'Agence Internationale de l'Énergie… Paradoxe : alors qu’elle est censée nous aider à respirer, la climatisation contribue donc au réchauffement de la planète !

Heureusement, il existe des solutions plus écologiques pour rafraîchir sa maison pendant l'été.  L’une d’elles : la bio-climatisation, plus connue sous le nom de Rafraîchisseur d'Air Évaporatif (RAE).

Pour nous rafraichir, les climatiseurs réchauffent la planète !

Cet appareil reproduit l'évaporation naturelle de l’eau pour rafraîchir l'air. Celle-ci a lieu lorsque l’eau et l’air chaud entrent en contact : l'eau absorbe la chaleur contenu dans l'air pour s'évaporer et puise des calories dans l'air qui se refroidit.

Pour reproduire ce principe, le bio-climatiseur aspire l’air chaud et le fait passer à travers un filtre humidifié en permanence grâce à un réservoir d’eau. Puis la soufflerie de l'appareil provoque son évaporation, si bien que l'air qui en ressort est plus frais et humide que l'air entrant.  L’effet : un peu celui de la brise que l’on ressent en plein été sur le littoral lorsque le vent souffle sur la mer.

Des gestes simples, comme bien aérer le matin et le soir, ou la présence de végétation.

Grâce à ce système, il est possible d'atteindre une baisse de température d’environ 5 degrés par rapport à la température extérieure, avec une consommation électrique de moins de 100 watts quand un climatiseur utilise 1000 watts. Autre avantage : nul besoin de faire des travaux d’aménagement chez soi.

Côté prix, comptez entre 70 et 400 euros selon la taille et les performances de l’appareil, souvent sur roulettes, ce qui permet de le déplacer. Attention aussi à choisir un modèle silencieux. 
 

Enfin, pour garder une maison fraiche, quelques astuces suffisent parfois : on peut placer des serviettes humides sur son ventilateur, devant ses fenêtres, bien fermer ses volets en journée, aérer le matin ou la nuit. Ou construire un mur ou une toiture végétalisée qui isoleront votre maison hiver comme été !