Ils ont inventé le béton connecté !

par We demain en collaboration avec Leroy Merlin

Et si la crise était l’occasion de réinventer les modèles du XXe siècle ? Depuis 2012, We Demain guette les initiatives technologiques, économiques, énergétiques, médicales, alimentaires et artistiques qui réinventent le monde. 

Frigo, vitrage, montre ou encore oreiller connecté…

Dans la maison de demain, tous nos objets communiqueront ! La start-up française 360 SmartConnect, spécialisée dans la transformation numérique des PME, des entreprises du béton et du BTP, a même inventé le béton connecté

Basée dans le Var, la start-up se targue de « faire parler » le béton. Et qu’a t’il à dire ? Par exemple il donnera accès aux plans du bâtiment, à l’histoire du lieu ou encore aux différents travaux qui y ont été fait. 

« Ce système permettra de retrouver toute la documentation de la maison (plan, acte d’achat, etc.). Si tout se trouve dans les murs, ça permet de valoriser votre bien », explique Roland Mélet, créateur de la start-up.

L’outil peut également avoir une utilité pour les particuliers. Par exemple, les résidents d’un immeuble pourraient avoir accès à la réglementation de la copropriété ou encore au numéro de téléphone du syndicat

« C’est aussi un moyen de relier un particulier qui a un problème, sa chaudière en panne par exemple, avec le professionnel dont il a besoin. Le chauffagiste aura directement accès aux informations », détaille le dépositaire du brevet.

Comment ça marche ?

Il suffit d’approcher son smartphone de l’endroit indiqué pour avoir accès aux informations. 360 SmartConnect insère une puce - d’une durée de vie d’environ un siècle - dans le béton des bâtiments. Lorsque l’utilisateur approche son téléphone de cette puce, une fenêtre web s’ouvre automatiquement.

« On utilise la même technologie que celle du paiement sans contact. Tous les smartphones sont équipés de cette technologie, de la fonction NFC. Elle est déjà dans la poche de tout le monde ! », développe Roland Mélet.

Ce dispositif électronique permet ainsi d’envoyer et de stocker des informations sur un serveur. Celles-ci pourront être consultées sur place grâce à son smartphone, mais aussi à distance. L’architecte d’une maison en construction pourra par exemple savoir quels travaux ont été réalisés dans la journée ou quels éléments ont été livrés, sans même avoir à se déplacer sur le chantier.

Transmettre des informations touristiques

Des chantiers industriels sont en cours, mais la start-up compte développer son activité autour de l’habitation individuelle. Cette technologie peut également se décliner pour des infrastructures touristiques.

Ainsi, deux mairies Varoises - Arcs sur Argens et Flayosc - ont sollicité la start-up afin qu’elle développe des applications web pour diffuser des informations touristiques via une signalétique connectée. « Il n’y a pas d’application à avoir, c’est directement le monument qui vous parle », conclut l’inventeur du béton connecté.