Tout savoir sur les composés organiques volatils

Qu'est-ce que les COV ?

Les Composés Organiques Volatils, ou COV sont des hydrocarbures dont la volatilité leur confère l'aptitude de se propager plus ou moins loin de leur lieu d'émission.

Le terme "organique" renvoie à la présence de carbone, couplée à l'hydrogène mais également d'autres éléments tels que l'oxygène, le soufre, des composés halogénés...

  • Ils sont considérés comme des gaz à effet de serre car ils participent à des réactions photochimiques dans l'atmosphère, entraînant l'augmentation de la concentration en ozone, responsable notamment de l'augmentation de la température de la planète.
  • Ils ont également un impact direct sur l'homme, sa santé et son environnement pouvant ainsi avoir des effets nocifs sur les animaux, les végétaux, la pollution des cours d'eau.
  • On les connaît pour leur présence dans les peintures où ils sont issus de l'évaporation des solvants. Toutes les activités relatives aux hydrocarbures (notamment le raffinage et la transformation) émettent également des COV. Cependant, les COV peuvent avoir une origine naturelle, par le biais de certaines plantes.

Les dangers des COV

  • Tous les COV possèdent des effets directs ou indirects sur la santé et l'environnement.
  • Cependant, ces effets sont très différents d'un produit à un autre en fonction aussi de la durée d'exposition.
  • Toujours se référer aux emballages et étiquettes et à toujours suivre à la lettre les précautions d'emploi.

Les effets directs des Composés Organiques Volatils sont souvent difficiles à déterminer de façon certaine, car ils dépendent énormément des quantités absorbées et des durées d'exposition, ainsi que de réactions chimiques longues et complexes.

  • Cependant, on associe généralement l'exposition à des vapeurs de benzène à la leucémie.
  • Les éthers de glycol à courte chaîne sont toxiques pour la moelle osseuse et d'autres COV possèdent des effets directs sur le corps humain (cœur, foie, nerfs...).
  • Le problème des peintures les plus polluantes est que ces COV se retrouvent ensuite libérés à l'intérieur des habitations lors du séchage.
  • C'est pourquoi il faut peindre dans une pièce bien aérée et suivre les précautions d'usage d'une peinture ou d'un vernis.
  • Des indications sur les dangers potentiels des produits à base de solvants sont données sous la forme "r=X" ou "s=X".
Bon à savoir

Sur le site de l'Ademe (www.ademe.fr) sont indiquées les correspondances entre un chiffre et un risque.

Effets indirects

Les COV sont considérés comme des gaz à effet de serre, puisqu'ils participent à des réactions chimiques causant notamment l'augmentation de la concentration d'ozone dans l'atmosphère.

  • Il a été montré l'influence néfaste de cette pollution sur des maladies comme l'asthme qui touche principalement les jeunes enfants et les personnes âgées, soit les individus les plus vulnérables.
  • L'homme n'est pas le seul concerné par les gaz à effet de serre.
  • Outre le réchauffement climatique, c'est à dire l'augmentation de la température moyenne globale de la planète, les COV peuvent également contribuer à polluer l'eau, soit par un contact aérien direct, soit en étant absorbés par des argiles et limons au travers desquels l'eau va ruisseler.
  • Toutes les espèces, animales et végétales, sont donc touchées par les polluants comme l'ozone.
  • Les effets potentiels sont très différents d'un produit à un autre ainsi que selon les durées d'exposition.
  • Consulter les étiquettes et les facteurs de risques, et suivre avec la plus grande vigilance les précautions d'emploi d'un produit.

Lutter contre les COV

S'ils ne sont pas les plus grands responsables de présence de COV dans l'atmosphère, les solvants des peintures sont parmi les sources les plus connues du grand public.

Peintures en phase aqueuse

Privilégier les peintures en phase aqueuse est une solution d'avenir pour limiter au maximum la présence de polluants dans votre habitation.

Ces peintures et vernis également nommées "Acryliques" (par opposition avec les peintures "glycéro") ont l'eau pour base et non des solvants.

Conscients de l'enjeu, les industriels ne proposent quasiment plus que des nouveautés en phase acqueuse.

C'est le cas de la marque Luxens© qui a particulièrement travaillé à réduire le taux de COV de ses peintures.

Mieux, Leroy Merlin et Luxens© ont souhaité une meilleure transparence et compréhension des enjeux pour la santé et l'environnement.

Et ce, dès l'emballage des produits grâce à une échelle graduée sur les pots de la marque.

Code couleurs

  • Le code couleur, directement inspiré d'échelles déjà bien connues du grand public, permet de connaître au premier coup d'oeil les taux de COV et les précautions à prendre éventuellement lors de l'application.
  • Il devient dès lors plus facile d'opter pour des peintures plus respectueuses de l'environnement.
  • Pour une compréhension totale, le taux de COV indiqué est la masse de COV dégagée dans l'atmosphère lors du séchage, et non la masse de COV présente dans le produit prêt à l'emploi comme sur la plupart des pots non Luxens©.
  • Les effets potentiels sont très différents d'un produit à un autre ainsi que selon les durées d'exposition.
Bon à savoir

Les précautions d'emploi restent disponibles sur tous les pots.

Éviter les COV

  • Privilégier les produits en phase aqueuse, plus communément appelées peintures acryliques.
  • Beaucoup moins de solvants sont dégagés lors de l'application et du séchage de celles-ci.
  • Il existe des labels (ECOLABEL, NF ENVIRONNEMENT...) qui sont d'excellent guides pour mieux choisir.
  • Les peintures Luxens© proposent en plus un affichage le plus clair possible des taux de COV rejetés dans l'atmosphère.

Pour polluer moins

Pendant les travaux de peinture

  • Pour préserver l'intérieur de la maison, aérer la pièce pendant les travaux et suivre les indications et précautions d'usage indiquées sur les pots.

Il est recommandé, même en ville, d'aérer son habitation tous les jours, même quelques minutes et il ne faut jamais boucher les arrivées d'air ménagées dans les murs ou les fenêtres...

Après les travaux de peinture

En optant pour une peinture acrylique, tout le nettoyage se fait simplement à l'eau.

  • Ainsi, on évite de rejeter dans les égouts du White Spirit utilisé pour nettoyer les outils après utilisation d'une peinture "Glycéro".
  • Ôter un maximum de peinture restant sur un rouleau ou un pinceau à l'aide d'un chiffon ou de la plaque du bac à peindre permet de consommer moins d'eau...

Se débarrasser des déchets

  • Ne pas jeter à la poubelle ou dans les égouts les peintures et diluants à peinture (substances toxiques).
  • Se renseigner auprès des institutions locales (comme la mairie) pour connaître la déchetterie ou le centre de traitement adapté qui pourra prendre en charge les emballages vides et rincés.

COV et peintures Luxens

  • Conformément à la réglementation mise en place depuis le 1er janvier 2010, la marque Luxens de Leroy Merlin a réduit les taux de COV de ses peintures.
  • Mieux, Luxens propose un marquage sur tous les pots permettant de se repérer facilement.
  • Dans une échelle compréhensible au premier coup d'oeil, le consommateur connaît désormais les taux de COV pour un choix écologique facilité et pour décorer ses murs de façon plus saine !