Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Que vous ayez la chance d'avoir une cuisine baignée de lumière naturelle ou au contraire une cuisine plutôt sombre, l'éclairage est essentiel pour s'y sentir bien quelle que soit l'heure de la journée. Des petits déjeuners à l'aube aux repas nocturnes en passant par le goûter avec les enfants, mieux vaut un éclairage bien pensé, pratique pour préparer les repas et agréable pour passer de bons moments en cuisine.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Sources de lumière dans la cuisine

L'éclairage de cuisine bien pensé est non seulement un élément de confort, mais aussi de convivialité, d'efficacité et de sécurité.

Pour éclairer parfaitement une cuisine, jouer sur 3 sources de lumière.

  • Éclairage général de la pièce.
  • Éclairage fonctionnel.
  • Éclairage d'appoint décoratif.
Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Éclairage général de la cuisine

L'objectif de l'éclairage général est d'éclairer la cuisine dans son ensemble sans y laisser de zone d'ombre. Il éclaire la cuisine dans sa globalité mais ne se substitue pas aux éclairages fonctionnels.

Selon la taille de la cuisine, il peut avoir une seconde vocation : l'éclairage des repas, au-dessus de la table. L'esthétique des luminaires participe à sa décoration.

Un plafonnier central, une suspension, un globe, des réflecteurs LED encastrés dans un faux plafond diffuseront une lumière homogène dans l'ensemble de la pièce.

  • La cuisine est longue et étroite ? Vous pouvez éclairer avec des spots accrochés à un câble tendu dans l'axe de la pièce.
  • L'éclairage général peut être aussi assuré par des spots ou des appliques murales si la cuisine est petite ou trop basse de plafond.

Autre solution : l'éclairage indirect, créé par une rampe de spots, qui diffusera une lumière chaleureuse, même si le plafond est d'une couleur sombre (bois, par exemple).


Peu importe le choix, il est judicieux d'éclairer par une lumière puissante mais pas éblouissante.

Si l'éclairage direct donne l'impression d'assombrir le plafond, rééquilibrer l'ensemble en mettant une ou deux appliques au mur. Pour une cuisine ouverte, coupler l'éclairage général à un variateur afin de diminuer la luminosité lorsque l'espace est inoccupé.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Eclairage fonctionnel

Pour éclairer précisément certaines zones clés dont le plan de travail et assurer sécurité et confort, des éclairages localisés fonctionnels sont indispensables.

  • Prévoir des éclairages forts et précis sur l'évier, le plan de cuisson, le plan de travail, les rangements, la hotte au besoin.
  • Pour les plans de travail, mettre une lumière homogène sous les meubles hauts qui ne dénature pas la couleur des aliments. Dans cet objectif, installer des bandeaux lumineux, des spots led extra-plats, des réglettes led pour une lumière franche.
  • Glisser des réglettes derrière un bandeau mural en verre dépoli. Sous forme de longues appliques masquées par un bandeau, elles sont également efficaces sous les étagères.
Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

On trouve également l'éclairage localisé dans les meubles sous forme de LED. Il suffit d'ouvrir une porte ou un tiroir pour les allumer automatiquement. Ils se révèlent pratiques dans de grandes armoires ou de profonds tiroirs.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine
  • Au-dessus des meubles hauts , placer des spots sur tiges qui éclairent leurs façades et soulignent le mobilier.
  • Dans les vitrines , mettre une lumière ponctuelle pour créer l'ambiance.
Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Vous pouvez par exemple :

  • Prévoir des éclairages intégrés dans des éléments vitrés ou une lampe de table posée sur une étagère.
  • Suspendre un lustre au-dessus du coin-repas
  • Réaliser des niches éclairées dans les murs.
Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Dans ce domaine, les barrettes LED sont idéales. Intégrées le long de la crédence, sous le bord du plan de travail ou le long des meubles, ces fines bandes maniables créent un éclairage qui décore la cuisine.

Leurs possibilités d'éclairage sont infinies : le long des plinthes, au mur, au-dessous ou au-dessus d'un meuble pour créer un effet au sol ou au plafond, sur la pomme du mitigeur, au fond de l'évier... Vous pouvez aussi faire varier les couleurs grâce à l'emploi d'ampoules RVB.

Jouer sur plusieurs niveaux de lumière avec des spots extraplats qui valorisent le contenu des meubles.

Ne pas oublier enfin l'espace repas , souvent la table de la cuisine ou bien l'îlot central et qui possèdent de ce fait plusieurs fonctions.


La solution : un ou plusieurs luminaires à hauteur réglable pour adapter la surface d'éclairage ou une suspension dotée d'un variateur de lumière.

Pour éviter l'éblouissement d'une suspension, mettre 55-60 cm de distance entre le bas de la lampe et la table.

Éclairage décoratif

De petits éclairages d'appoint créeront des points de lumière qui feront le lien entre l'éclairage général et les zones localisées. Ils changent l'ambiance de la pièce en lui donnant une atmosphère unique et particulière.

Economies d'énergie

Éclairée souvent et longtemps, la cuisine est consommatrice d'énergie. C'est pourquoi il faut privilégier les ampoules et lampes à économies d'énergie.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

LED

Ce sont des diodes électroluminescentes qui convertissent directement le courant électrique en lumière, sans chauffer.

Elles ont une durée de vie très longue (50 000 heures) et consomment peu d'énergie . Fonctionnant en basse tension, elles sont également équipées des principaux culots standards en très basse tension.

Les lampes se salissent vite dans une cuisine. En une année, elles peuvent perdre 50% de lumière. Pour une lumière parfaite, nettoyer régulièrement les luminaires et lampes à l'eau savonneuse ou additionnée d'alcool à brûler.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Tubes fluorescents haut rendement

Les tubes fluorescents haut rendement sont plus économes en énergie que les tubes classiques et donnent une meilleure qualité de lumière.

Quant aux lampes fluorescentes compactes, elles remplacent désormais les lampes à incandescence, appelées à disparaître.

Tout savoir sur l'éclairage dans la cuisine

Ampoule à économie d'énergie

Une ampoule à économie d'énergie est constituée d'un tube en verre recourbé dont la paroi interne est recouverte d'une mince couche de poudre fluorescente. La décharge électrique générée à l'intérieur de ce tube produit un rayonnement ultraviolet qui est transformé en lumière visible par la couche fluorescente.

Ces ampoules permettent de diviser la consommation électrique par 5. Une ampoule de 20 W à économie d'énergie est équivalente à une ampoule de 100 W à incandescence. Elles se montent dans tous les luminaires et sont insensibles aux variations de tension du réseau électrique.

Choisir des ampoules dont l'indice de rendu des couleurs (IRC) ou rendu d'ambiance (RA) est de 80 minimum, l'idéal étant 100 pour avoir un rendu parfaitement naturel. En-dessous de 80, on ressent une fatigue visuelle, des troubles de la vision, et des maux de tête.

Découvrez nos produits