Comment choisir ses outils pour peindre ?

Préparer votre pièce

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de préparer votre environnement de travail pour limiter les coulures et les salissures. Pensez à protéger le sol et les meubles présents dans la pièce avec des bâches en plastique fixées à l’aide d’adhésif. Vous éviterez ainsi les projections et n’aurez que très peu de taches -voire pas du tout- à enlever au grattoir !

 

Prévoyez également de porter une combinaison de bricolage jetable couvrante de la tête aux pieds. Pour protéger votre visage et vos mains, nous vous conseillons également l’utilisation d’un masque et de gants.

Pensez à la préparation de votre support

Avant de commencer à peindre, assurez-vous que vos supports sont parfaitement propres et lisses. Avant l’application d’une peinture murale, n’hésitez pas à colmater les trous éventuels avec de l’enduit de rebouchage, en utilisant un couteau à enduire. Une fois l’enduit bien sec, poncez les aspérités avec du papier de verre ou une ponceuse.
 

Pour vos boiseries, il est préférable de poncer la peinture ou le vernis existant. En fonction de l’état du support, il est parfois nécessaire d’appliquer une sous-couche pour une meilleure adhérence et un rendu parfait. 

Le matériel du peintre

L’outillage et les accessoires sont différents selon la nature et la taille de la surface à peindre.

Munissez-vous de ruban de masquage pour délimiter précisément les zones à peindre, mais aussi de chiffons et d’éponges, toujours utiles à portée de main. Si vous utilisez de grandes quantités de peinture, l’emploi d’un malaxeur manuel ou électrique vous assurera un mélange parfaitement homogène. Ensuite, c’est à vous de jouer !

Le pinceau

Outil indispensable, il existe sous la forme de brosse ronde ou plate, à poils synthétiques ou naturels. Il est surtout utilisé pour peindre de petites surfaces, meubles ou boiseries. 

Le pinceau rond dit  « à rechampir » vous sera utile en finition, sur les surfaces étroites et dans les angles. Le pinceau est aussi le meilleur outil pour l’application de vernis ou d’huiles de protection. Si vous en avez la possibilité, choisissez un pinceau de qualité qui vous garantit une finition parfaite sans perdre ses poils !

Les rouleaux à peindre

Si vous avez de grandes surfaces à couvrir telles que murs, sols ou plafonds, le plus simple est d’opter pour un rouleau à peinture.

 

Existant en différentes largeurs et composé de différents types de matériaux, il vous facilitera la vie pour appliquer rapidement la peinture du sol au plafond en évitant les traces de pinceau inesthétiques.

Il est possible d’adapter une perche télescopique sur de nombreux modèles pour accéder aux zones les plus hautes sans avoir à utiliser un escabeau.

 

Nous vous conseillons également de vous munir d’un seau ou bac à peinture pour faciliter le trempage du rouleau.

Les pistolets à peinture

Les pistolets à peinture permettent une application fine et régulière. La peinture au pistolet nécessite  une petite adaptation et il est conseillé de s’entraîner un peu avant de se lancer sur une grande surface.


Une fois le « coup de main » pris, peindre à l’aide d’un pistolet vous prendra très peu de temps et vous obtiendrez un rendu optimal et très régulier.   

Sachez que vous pouvez aussi préparer vous-même votre couleur en ajoutant des pigments à une base de peinture blanche. Pensez dans ce cas à utiliser un malaxeur manuel ou électrique pour pouvoir homogénéiser parfaitement une grande quantité de préparation.

 

Les pigments peuvent aussi être mélangés à du mortier à appliquer au couteau pour un effet béton coloré très contemporain !

Bon à savoir

Que vous utilisiez de la peinture acrylique ou à huile, pensez à nettoyer soigneusement tout votre matériel avant que la peinture ne sèche, sans laisser tremper vos pinceaux pour ne pas recourber leurs poils (ou soies). Vous conserverez ainsi vos accessoires plus longtemps et pourrez les réutiliser pour vos prochains projets de déco intérieure !

Votre ajout au panier