Tout savoir sur les revêtements à peindre

Tout savoir sur les revêtements à peindre

Les revêtements à peindre permettent de rénover et décorer murs et plafonds rapidement et surtout plus facilement qu'avec des techniques classiques à base d'enduits.

1 Fibre de verre ou papier à peindre

Il existe une gamme étendue de revêtements à peindre de textures et matières différentes.
Fibre de verre
Fibre de verre
La fibre de verre ou toile de verre est une matière très résistante, indéformable et imputrescible. Elle est appelée ainsi car obtenue par le tissage de fils de verre enduit avec une solution aqueuse pour obtenir une surface stable et facile à manipuler. Elle présente de multiples avantages :

  • Couvre les défauts d'aspect en masquant les irrégularités du support du mur jusque 4mm.
  • Renforce et stabilise les supports en mauvais état, protège le mur de la formation de nouvelles fissures et des chocs.
  • Offre une surface homogène avant peinture.
  • Peut être repeinte jusqu'à 10 fois.

Il existe plusieurs motifs, les plus rependus étant : la maille classique, la maille fine et le chevron. Ce revêtement existe aussi avec des motifs très modernes comme des effets bétons et également en version lisse : le voile de verre, moins couvrant et un peu moins résistant que la fibre tissée en maille.
Bon à savoir : certaines toiles de verre présentent des avantages particuliers, comme les toiles de verre prépeintes ou les toiles de verre préencollés qui représentent un gros gain de temps.
Maille Maille
Tissage plus ou moins serré (murs et plafonds).
Chevron Chevron
Subtil effet pour intérieur classique ou contemporain.
Formes géométriques Formes géométriques
Cannage, carrés ondulés, rayures verticales ou horizontales, petites pastilles rondes, motif tôle... pour tous les types d'intérieurs. Effet bulle, moellons, motif brique, bandes de diverses largeurs... pour une ambiance originale et moderne.
Toiles de rénovation lisse en polyester cellulose
La toile de rénovation en polyester cellulose est une option de rénovation pour retrouver des murs lisses, même sur des défauts allant jusque 4mm pour certaines épaisseurs. Très agréable au toucher, il est non irritant lors de la pose et peut-être repeint plusieurs fois.

Elle en existe 2 versions :
  • Une version classique allant de 120g à 175g qui permet de couvrir les différences d’aspect (différence de rugosité et d’absorption entre une partie peinte et une partie enduite par exemple), mais pas les défauts de relief, ou alors inférieurs à 0.5mm. Son avantage principal est sa grande capacité d’allongement pour éviter l’apparition de nouvelles fissures.
  • Une version molletonnée de 330g à 700g qui permet de couvrir les défauts du mur jusque 4mm et d’éviter la réapparition des nouvelles fissures. Elles sont très efficaces et permettent même de recouvrir une ancien toile de verre en maille ou en chevron. Leur plus : elle apporte un confort thermique et accoustique à la pièce.
Toiles de rénovation lisse en polyester cellulose
Papier à peindre
Ce revêtement présente de multiples avantages :

- L’aspect esthétique : très large choix de motifs ;
- Facile à poser, notamment la qualité intissé ;
- Très accessible en terme de prix ;
- Permet de camoufler rapidement les petits défauts.

Il existe trois types de papiers à peindre :
  • Papier peint traditionnel : Papier peint traditionnel dit simplex ou duplex : ce revêtement simple est un produit sain et peu coûteux.

  • Papier peint vinyle expansé (papier ou intissé) : Composé d'une fine couche de PVC qui le rend imperméable. Il est donc idéal pour les pièces d'eau. Il est en relief et propose plutôt des effets traditionnels : crépi, taloché, textile.. Il est esthétique et personnalise les murs.
  • Papier peint intissé à granules : Composé d'une fine couche de granules en surface qui forme une nouvelle génération d’effets de relief et de motifs, il est donc une solution idéale pour moderniser et personnaliser sa décoration. Il permet des nuances bicolores ou tricolores lors de la pose de la peinture. Il permet de faire varier le rendu obtenu en fonction du choix de peinture : mat, satiné, métallisé.

2 Comment poser mon revêtement mural ?

Lorsque l’on pose un revêtement mural, il faut respecter plusieurs étapes qui sont les suivantes :


Diagnostic du mur
Avant de poser un revêtement mural,  il est utile de se poser quelques questions pour mener à bien ses travaux :
  • Est-ce que mes murs sont secs et sains ?
Ne pas poser un revêtement sur un mur humide, le traiter au préalable.
- Vérifier d’où vient l’humidité :
Extérieur : chenaux ou fissures ouvertes à réparer
Intérieur : lessiver avec de l’eau et de l’ammoniaque ou de la lessive Saint Marc, laisser sécher le mur  (ouvrir fenêtre et porte ou poser VMC)

  • Est-ce que les murs ne sont pas trop absorbant ?
Ne pas poser un revêtement sur un mur trop absorbant.
- Réaliser le test de la goutte d’eau : mettre une goutte d’eau sur le mur
Si la goutte est absorbée immédiatement => il faut sous-coucher le support
Si la goutte ruisselle en laissant une traînée  => on peut poser le revêtement directement
Les supports qui doivent être obligatoirement sous-couchés : le placo, le plâtre, les briques, le béton, le ciment, le torchis, les murs enduits

  • Dans quel état est mon mur ?
Certains revêtement à peindre doivent se poser sur des murs parfaitement propres et lisses pour obtenir un joli rendu, d’autres peuvent recouvrir des défauts d’aspect, des creux ou des fissures jusque 4mm.
Il convient donc de choisir le revêtement adapté à l’état de son mur ou remettre son mur en état avant de poser un revêtement pour décorer ou consolider son mur.


Préparation du mur
Les qualités techniques des revêtements à peindre ne dispensent pas d'un minimum de préparation. 

  • Ôter les fixations laissées en place.
  • Gratter les parties écaillées ou qui n'adhèrent plus.
  • Colmater à l'enduit de rebouchage les trous, fissures et fentes éventuels. Cette étape sera nécessaire uniquement si le mur ne permet pas une pose directe du revêtement.
    Il est recommandé de lessiver les anciennes peintures et de dépolir (ponçage) les finitions brillantes : laque ou vernis.
Pose du revêtement à peindre
  • Les toiles de verre et les intissés se posent par simple encollage des parois. Le travail est rapide et les découpes se font à l'avance, directement sur le mur. Le papier peint traditionnel se pose par encollage des lés sur l'envers. Le travail est plus long et impose de découper les lés à l'avance.
  • Utiliser une colle adaptée au revêtement : Pour une pose au mur, les papiers peints se collent soit avec une colle pour papier peint standard soit avec une colle pour papier peint intissé en poudre ou en pâte. Les toiles de verre, voile de verre ou revêtement en cellulose polyester lisse de moins de 330g se posent avec une colle pour toile de verre en pâte. Les toiles de verre, voile de verre ou revêtement en cellulose polyester lisse de 330g ou plus se posent avec une colle pour revêtement lourd.

Attention :
les produits de la gamme Support à neuf qui font 330g ou plus doivent être posé avec la colle Support à Neuf.

Pour une pose au plafond, quelque soit le revêtement, il est recommandé d’utiliser une colle spécial plafond ou une colle pour revêtement lourd.

Pose du revêtement à peindre
Finitions
Finitions
Dans le cas des revêtements prépeints une seule couche de peinture acrylique est nécessaire, le gain de temps est assuré. Les autres revêtements ont besoin d'une deuxième couche (acrylique, alkyde ou glycéro) pour assurer une finition parfaite.

Vous aurez besoin de ...

Pour visionner cette vidéo,
vous aurez besoin d'installer Flash Player :

Télécharger maintenant