Bien choisir son sol PVC

Bien choisir son sol PVC

Le sol vinyle ou sol PVC est un revêtement moderne, économique, facile à poser et disponible sous différents formats (rouleaux, lames et dalles). Et comme il existe un large choix de coloris, de motifs et d'imitations de matières, le sol PVC trouvera forcément sa place chez vous.

1 Les avantages du sol PVC

Le sol PVC présente de nombreux avantages. Tout d’abord le confort d’utilisation, car il est agréable sous les pieds et ne présente pas de contact froid. C’est un bon isolant phonique. Sa simplicité de pose vous séduira également. Enfin, il est pratique à l’usage car il se nettoie facilement. 

Bon à savoir: le mot « lino » est couramment employé comme synonyme de sol vinyle. Pourtant, il désigne à l’origine un matériau fait de toile de jute, de poudre de bois et d’huile de lin : le « linoleum ».  Les sols PVC ont progressivement remplacé le véritable linoleum.

2 Choisir le sol PVC adapté à vos besoins

Quel style pour ma maison ?
Quel style pour ma maison ?
Deux grandes familles de styles existent pour les sols PVC : les unis ou les imitations matières.

  • Un sol uni reste sobre et s’associe harmonieusement avec n’importe quel type de décoration. Il en existe une large palette de couleurs, du vif éclatant aux tons pastel apaisants, pour des ambiances sur mesure. 

  • Les sols imitations matières sont saisissants de réalisme et reproduisent fidèlement un parquet en bois massif (teck, bambou, noyer, etc..) avec ses nœuds et ses défauts authentiques. Des imitations de sol en béton ou en métal sont aussi disponibles. La pierre naturelle (granit, ardoise) ou le carrelage (tomettes) ne sont pas oubliés et permettent d’obtenir une ambiance unique et personnalisée.
Quelle épaisseur pour quelle pièce ?
La pièce de destination détermine le choix de l’épaisseur de votre sol PVC.

  • Pièces à passage occasionnel (bureau, chambres d'adultes) : couche d’usure comprise entre 0,12 et 0,15 mm.

  • Pièces à passage fréquent (salon, salle à manger, séjour, escalier...) : couche d’usure est comprise entre 0,15 et 0,25 mm.

  • Pièces à passage intensif (cuisine, chambre d'enfant, pièce avec accès extérieur, locaux collectifs, usage chaises à roulettes) : couche d’usure est comprise entre 0,25 et 0,30 mm.

Bon à savoir: le classement UPEC définit la résistance du sol selon 4 critères. L’Usure (résistance au passage), le Poinçonnement (marque lié aux talons de chaussure, ou aux pieds de meuble) la tenue à l'Eau et aux agents Chimiques). Plus les chiffres qui accompagnent les lettres sont grands, plus le sol est résistant.  
Quelle épaisseur pour quelle pièce ?
Sous quel format choisir son sol PVC ?
Sous quel format choisir son sol PVC ?
Le sol PVC existe sous différentes formes : 
  • Les rouleaux de 1 à 5 mètres se posent facilement avec un fixateur moquette-PVC ou de l’adhésif double face. Certains modèles de rouleaux sont suffisamment lourds (feutre plombant) pour ne pas nécessiter de colle, c’est aussi le cas pour les petites surfaces (moins de 25 m2). 

  • Les dalles sont idéales pour donner un effet carrelage à votre sol et sont généralement disponibles sous des formats carrés de 30 à 60 cm de côté. 

  • Enfin, les lames sont idéales pour imiter un parquet en bois et peuvent se poser avec des clips ou des adhésifs.

Astuce: si vous recherchez un véritable effet parquet, préférez le sol PVC en dalles ou lames.
Quel degré d’isolation phonique choisir ?
Le degré d'isolation phonique ou acoustique est un élément essentiel si vous vivez en appartement ou pour certaines pièces de la maison (chambres à coucher, salon). L’épaisseur, un dossier feutre et les couches de mousse présentes dans certains sols PVC favoriseront une bonne isolation phonique. Ces éléments éviteront à la fois la propagation du bruit vers les autres pièces et limiteront les sons intempestifs venant de l’extérieur.

3 Les différents types de pose

Pour les lames et les dalles, il existe deux types de pose : 

  • La pose à clipser, qui permet aux dalles ou lames de se clipser très facilement les unes aux autres.

  • La pose auto-adhésive où les supports PVC sont déjà équipés d’une bande.
Pour les sols PVC en rouleaux, deux types de pose sont également possibles :

  • La pose collée en plein où il s’agit d’encoller directement le dos du support au sol par petites surfaces. 

  • La pose semi-libre où le support est fixé au sol grâce à des adhésifs double face ou des bandes scratch. 

Bon à savoir:

  • Pour une pose en salle de bains, il est préférable de choisir un sol antidérapant et de vérifier que le dossier est bien compatible avec les pièces humides.

  • Et pour une finition parfaite, pensez aux barres de seuil qui permettent de faire la jonction entre deux sols différents. 

Vous aurez besoin de ...

Pour visionner cette vidéo,
vous aurez besoin d'installer Flash Player :

Télécharger maintenant