Bien choisir son abri de jardin

Bien choisir son abri de jardin

Les abris de jardin offrent de nombreuses possibilités : bois, métal ou matière synthétique, style traditionnel ou contemporain. Du simple cabanon à l'abri aménageable ou habitable, ils se montent en un temps record et s'intègrent parfaitement dans le paysage.

1 Un abri adapté à vos besoins

Un abri pour quel usage ?
Un abri pour quel usage ?
Un abri de jardin répond à un besoin précis. Le choix du modèle et la taille dépend de l'usage auquel il sera destiné. Pour faciliter l'achat, mieux vaut se poser les bonnes questions.
  • Une remise pour le matériel de jardin?

  • Un lieu qui permet de bricoler, de préparer des semis?

  • Une cuisine d'été, une salle de jeux pour les enfants?

  • Une annexe pour les amis de passage?

  • Un espace de vie utilisable en toute saison?
Définir les caractéristiques clés
Selon la fonction que vous aurez choisie, vous pourrez ensuite affiner votre choix avec les caractéristiques clefs : 

  • L’espace nécessaire pour installer des rangements ainsi que la hauteur sous faîtage nécessaire qui vous permettra de circuler sans encombre.

  • Le choix de l’ancrage au sol, du plancher, de la toiture, des portes, des fenêtres et des vitrages pour profiter d’une remise, d’un atelier facile à vivre ou d’une chambre confortable.

  • Le choix des matériaux qui ont leur importance en termes d’isolation, d’esthétique, de tenue dans le temps et d’entretien.

Bon à savoir : les garanties varient de 2 à 10 ans selon le matériau et la qualité de conception.

2 Le choix d'un abri : superficie, matériaux, menuiseries

La superficie La superficie
Pour choisir la bonne superficie, il faut savoir décoder les termes suivants : 

  • La surface utile (ou dimension intérieure) : c’est l’espace effectivement utilisable pour le rangement.

  • La surface extérieure (ou dimension extérieure) : c’est la plus grande dimension à l’extérieure des parois de votre abri au sol.

  • La surface hors-tout : c’est la surface totale du chalet qui prend en compte le débord du toit par rapport aux parois de l’abri (elle équivaut à l’encombrement maximum de l’abri).

Les abris de jardins se classent en plusieurs catégories selon leur superficie. On parle ici de surfaces utiles :

  • Une surface inférieure à 6m2 : idéal pour y ranger les outils de jardin, des produits d’entretien et des vélos.

  • Une surface de 6 à 14 m² : parfait pour accueillir des rangements volumineux et même se transformer en atelier.

  • Une surface de 14 à 20m2 : votre chalet aménageable devient une annexe saisonnière.

  • Au-delà de 20m2 : l’abri de jardin offre un espace de vie confortable dont la structure doit être suffisamment épaisse (jusqu'à 44 mm) pour un confort maximum

Les différents matériaux de la structure
Il existe 3 grandes familles de matériaux pour les chalets de jardin. Le bois, le métal et la résine 

  • Le bois brut ou autoclavé : esthétique et résistant, il comporte entre autres le sapin, l’épicéa ou le pin. 

  • Le bois peint : durable et coloré, ses teintes tendres et méditerranéennes sont dans l’air du temps.

  • Le bois THT : imputrescible et durable, il est particulièrement adapté aux conditions climatiques difficiles.

  • Le métal : en acier galvanisé ou laqué, il est insensible à la rouille et ne nécessite pas d’entretien particulier pour durer. Attention toutefois en bords de mer car le métal n’apprécie pas l’air salin.

  • La résine : très esthétique avec ses allures de maisonnette, elle se monte facilement, se nettoie à l’eau et résiste très bien à tous les climats. 

Les différents matériaux de la structure
Les menuiseries
Pour vous permettre de concevoir un abri qui s’intègrera parfaitement dans votre jardin, un large choix de portes et de fenêtres sur-mesure sont disponibles : 

  • La porte : elle peut être battante ou coulissante. Une porte double vous permettra d’y entreposer facilement votre autoportée, des machines  ou des meubles volumineux.

  • La fenêtre : fenêtres fixes ou ouvrantes, battantes (classique) ou basculantes (tel un fenestron). Leur vitrage peut être en acrylique ou en verre (verre obligatoire pour le double vitrage).

  • Le plancher : l’ajout d’un plancher sera un plus pour votre chalet de jardin : il renforce l’isolation et assure un confort quotidien. 
Les fondations
Les fondations
Les fondations sont la garantie d’un maintien maximum pour votre abri de jardin. Elles permettent aussi d’optimiser la durée de vie de votre abri et d’éviter les dégâts liés à l’humidité.

  • Des pavés autobloquants, des dalles de terrassasse ou des parpaings : capables de supporter un poids conséquent, ils assurent une parfaite stabilité à votre abri.

  • Les plots (en béton ou en PVC) : simples à mettre en place et économiques, les plots sont capables de supporter une charge importante.

  • La dalle en béton : c’est la solution la plus durable qui offre une excellente stabilité à votre abri. Plus technique à réaliser, elle nécessite de savoir couler une chape de qualité. La dalle béton doit être équivalente à la surface extérieur (+1 ou 2cm).

Astuce : intercaler un film d’étanchéité ou une bâche entre les fondations et l’embase de l’abri permet d’éviter les remontées d’humidité.

3 Pose et entretien d'un abri de jardin

Le montage
Le montage d’un abri de jardin, quelle que soit sa matière, est toujours simple et rapide car les panneaux sont pré-assemblés. Pour les abris en bois, il existe un type de construction supplémentaire : les planches (faciles à poser) ou les madriers à emboiter (plus épais, et plus résistants). 

Bon à savoir : le colis ne doit être ouvert que le jour ou la veille du montage.


La toiture
Concernant la toiture, vous avez le choix entre une toiture à 1 pan dit « abri adossable », une toiture à 2 ou 3 pans au style traditionnel ou enfin un toit plat pour un chalet de jardin contemporain. Du côté des matières, vous pourrez choisir entre :

  • Différentes épaisseurs de panneaux d’agglo ou d’OSB hydrofuge recouverts de feutre bitumé (roofing), légers et faciles à poser. 

  • Différentes épaisseurs de voliges et couvertures en shingle, faciles à poser et connues pour ses qualités d’étanchéité et d’isolant. 

  • Des plaques en acier plates ou ondulées, économiques, légères et résistantes.


Les différents types d’abris selon leur matériau
L’abri en bois L’abri en bois
Les abris en bois nécessitent des fondations solides. En fonction de la superficie et du poids de votre abri, il est par exemple judicieux de couler une dalle en béton ou d’installer un dallage ou des parpaings. Pour protéger le bois du ruissellement, il est fortement conseillé de mettre une poutre de sol et d’installer une évacuation des eaux de pluie sur votre abri.
L’abri en métal et résine L’abri en métal et résine
Pour les abris en résine ou en métal, un kit d’ancrage suffit à en assurer la stabilité. Des kits tempête sont également disponibles pour les abris les plus légers, ils évitent le soulèvement de la toiture en cas de vent violent.
Entretenir son abri
Entretenir son abri
  • L’entretien du bois brut : il convient de traiter le bois à l’insecticide, au fongicide et hydrofuge avant le montage. Il est recommandé de mettre à plat (sur une bâche) les madriers et de les pulvériser au recto et au verso de xylophène(traitement spécial pour bois extérieur).  Après le montage, il est conseillé de lasurer son chalet de jardin (1 ou 2 couches) pour éviter qu’il ne grise et de renouveler l’opération tous les 3 ans (2 couches). 

  • L’entretien du bois autoclavé : déjà traité, il ne nécessite qu’une couche de lasure tous les 10 ans.

  • L’entretien du bois peint : lavez-le régulièrement et utilisez obligatoirement une peinture microporeuse « spécial bois » pour donner un aspect de neuf à votre abri de jardin.

  • L’entretien du métal, de la résine : un nettoyage au jet d’eau est suffisant.

Implantation et démarches administratives
Avant d’installer votre chalet de jardin, il est impératif d’être en conformité avec la loi. Les règles à suivre sont simples, à savoir :

  • Pour une surface extérieure inférieure à 5 m2 : aucune démarche à prévoir.

  • Pour une surface extérieure inférieure à 20 m2 : une simple déclaration de travaux suffit.

  • Pour une surface extérieure égale ou supérieure à 20 m2 : il est obligatoire de demander un permis de construire auprès de votre mairie.

Dans tous les cas, que ce soit pour sa hauteur, sa taille ou son implantation dans votre jardin, des règles spécifiques sont à respecter. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) vous renseignera sur les contraintes à respecter pour votre abri de jardin.

Vous aurez besoin de ...

Pour visionner cette vidéo,
vous aurez besoin d'installer Flash Player :

Télécharger maintenant