Bien choisir sa brouette

Bien choisir sa brouette

Pour transporter terres et végétaux au jardin ou gravats et sacs de plâtre sur un chantier, la brouette est votre alliée. Mais entre l’ergonomie, la légèreté et la solidité, comment choisir ? Découvrez quels sont les critères à prendre en compte pour choisir la brouette qui correspond à vos besoins.

1 Une brouette, c’est quoi ?

La brouette reprend le principe fondamental du levier et permet d’équilibrer les charges tout en roulant. Les 3 éléments principaux de la brouette sont le coffre, qui contient les charges à transporter, le châssis et le système de roulement. 

A noter qu’il existe désormais des brouettes à deux roues. Celles-ci permettent de transporter des charges plus importantes car 100 % de la charge est supportée par les roues, contre 70 % pour la brouette à une roue. 

Des modèles de brouettes en kit, où le châssis se sépare du coffre et du système de roulement permettent aux utilisateurs nomades d’emporter facilement leur brouette en voiture par exemple.

Bon à savoir: une bonne position est essentielle pour utiliser sa brouette avec le minimum de contraintes physiques. En avançant, le tronc doit rester le plus droit possible de manière à ménager la zone lombaire. S'il faut fournir un effort particulier, c'est avec les épaules et bras tendus.
Le coffre ou la caisse
Trois matériaux différents constituent généralement le coffre de la brouette : l’acier galvanisé, l’acier recouvert de peinture époxy et le polypropylène.
  • Le plus courant reste l’acier galvanisé, particulièrement résistant face au temps et aux éléments et surtout à la rouille.

  • L’acier recouvert de peinture époxy est assez répandu. Il est intéressant pour ses propriétés anticorrosion. Attention toutefois à réparer les endroits qui subissent des coups ou éraflures sous peine de voir la rouille s’installer.

  • Enfin, le polypropylène est une matière plastique, donc très légère et maniable. Elle est de ce fait insensible à l’oxydation mais peut présenter une certaine fragilité.
La contenance varie selon les modèles et propose habituellement entre 80 et 150 litres, soit 100 à 300 kilos.

Le coffre ou la caisse
Le châssis
Il permet à la brouette de reposer de façon stable sur le sol et de supporter le poids du coffre chargé.

Les châssis à monter permettent des charges jusqu’à 80 Kg sans butée de déversement. Ils sont pratiques et nomades car ils sont facilement démontables et transportables en voiture. 

Les châssis montés avec pieds boulonnés et butée de déversement, peuvent supporter jusqu’à 100 Kg de charge. 

Quant aux châssis montés avec pieds intégrés, ils sont très résistants et maniables grâce à leur butée de déversement. Ils supportent des charges de 150 Kg environ.

Le système de roulement
Les modèles de brouettes à une roue offrent une excellente maniabilité quand ceux à deux roues possèdent une stabilité accrue. Les roues pneumatiques gonflées ont l’avantage d’être maniables et de ne pas laisser de trace sur une pelouse. Ce système permet aussi de mieux franchir certains obstacles, mais une crevaison reste possible. Les roues pleines sont quant à elles un peu moins maniables mais idéales sur terrain accidenté car robustes et increvables.

2 Quelle brouette pour quelle utilisation ?

Une brouette pour le jardin
Pour les petits travaux de jardin, une brouette légère et maniable est la plus adaptée. Un coffre en polypropylène d’une contenance de 80 à 120 kg et une ou deux roues gonflées conviendront parfaitement pour le transport de plants en pots ou de branchages. Quant à la butée, elle n’est pas essentielle pour des charges légères.

Une brouette pour le jardinage et la petite maçonnerie
Une brouette polyvalente sera la plus adaptée. Choisissez un coffre en acier capable de transporter des charges de 100 à 150 kg pour le terreau, les plantes en gros pots ou le matériel de bricolage. Préférez un modèle équipé d’une butée et si possible avec un châssis renforcé.
Une brouette pour les travaux de construction
Les charges utiles peuvent dépasser les 150 kg. Vous aurez donc besoin d’un châssis renforcé et d’un coffre en acier robuste inoxydable. La stabilité est elle aussi primordiale. Deux roues pleines increvables et une butée de déversement sont donc indispensables. Le fait de manier une brouette lourde peut être pénible pour les mains. Des poignées ergonomiques sont préférables pour éviter les ampoules.

Une brouette pour le transport de charges lourdes
Qui dit charge lourde dit stabilité. La brouette deux roues sera ici préconisée, avec des roues pleines increvables, capables d’endurer les aléas d’un sol de chantier. Le coffre devra aussi être capable de supporter un poids important, on évitera donc le polypropylène pour se tourner vers le métal, bien plus robuste.

3 Comment entretenir sa brouette ?

Il est conseillé de nettoyer sa brouette à l’eau, une fois les travaux effectués, puis de la sécher pour éviter la corrosion.

Ainsi, vous prolongerez sa durée de vie. Vous avez aussi la possibilité de personnaliser votre brouette avec des pièces détachées (poignées, coussinets anti-frottement) et de la réparer avec de nombreux consommables disponibles (pneus, chambres à air, visseries, caisses…).

Vous aurez besoin de ...

Pour visionner cette vidéo,
vous aurez besoin d'installer Flash Player :

Télécharger maintenant