Tout savoir sur l'arrosage goutte à goutte

Simple à installer, programmable, l'arrosage goutte à goutte apporte la juste quantité d'eau nécessaire aux plantes du jardin et aux espèces cultivées en pots ou en serre. Grâce à la variété des accessoires disponibles (tuyaux, raccords, arroseurs), le réseau se construit et évolue au gré des besoins. Pratique, confortable et très économique à l'usage !

1 Avantages

$composantTitre1
L'arrosage goutte à goutte permet d'irriguer tous types de végétaux plantés en pots ou en pleine terre. Chaque espèce de plante reçoit la quantité d'eau qu'il lui faut pour se développer, quel que soit son emplacement : jardin, terrasse ou serre.

Un des grands intérêts de ce système d'irrigation est de pouvoir s'automatiser, via un programmateur "nez de robinet". Il est possible de prérégler les fréquences et durées d'arrosage, l'appareil se charge du reste.
Irrigation automatique
Irrigation automatique
  • Avec une irrigation automatique, pas de gaspillage. On ne consomme que le volume d'eau utile aux plantations.

  • Le programmateur fonctionne sur piles.

Les nez de robinet existent en versions 1 ou 2 voies, la seconde option permettant d'alimenter et de piloter 2 réseaux distincts.

2 Système d'arrosage à la carte

Micro irrigation
Micro irrigation
L'arrosage goutte à goutte, dit aussi micro irrigation, repose sur le principe de la modularité. Il se construit à partir de tuyaux étroits en polyéthylène noir, matière anti algues, résistante aux UV et aux basses températures.

Diamètres des tuyaux

  • 13/16 mm pour le circuit principal et l'arrosage des haies ou massifs.

  • 4/6 mm pour les circuits secondaires (plantes en pots, potager...).

  • Longueur : 15, 25, 50 ou 100 m.

Les tronçons de tuyaux se découpent aisément au cutter ou au sécateur (à lames croisantes). Ils se raccordent à l'aide de jonctions, de dérivations ou de réducteurs adaptés à leur diamètre.
Arroseurs à débit fixe ou réglable
Exprimé en litres/heure, ils se choisissent en fonction de la végétation et de ses besoins en eau.

  • Goutteurs (2 à 4 l/h) : idéal pour un arrosage localisé au pied de la plante en évitant toute humidité sur celle-ci (tomate, salade, haies) et donc le développement de maladies.

  • Asperseurs et micro-asperseurs (40 à 120 l/h) : idéal pour les massifs.

  • Brumisateurs (16 l/h) : génère un brouillard fin, nécessaire à certaines plantes (jeunes pousses, orchidées, plantes d'intérieur).

En pratique

Quelques heures suffisent pour réaliser un grand réseau d'arrosage polyvalent. L'étudier d'abord sur plan afin de placer les bons accessoires aux bons endroits.

Organiser des circuits de manière à assurer une pression homogène ligne par ligne : une voie avec des goutteurs, une autre avec des asperseurs...

  • Mesurer les longueurs et diamètres de tuyaux à dérouler, en tenant compte des dérivations et contournements.

  • Lister soigneusement les pièces à réunir avant de rendre au magasin.

Pas le temps d'élaborer tout un système ? Opter donc pour un kit de base à compléter ultérieurement.

Bon à savoir : Il existe des kits polyvalents : pour plantes de terrasse, serre, massifs et d'autres destinés à un usage précis.
Droits Droits
En L, en T ou en croix, le type et le nombre de raccords nécessaires dépendent de la configuration du réseau.
Arroseurs Arroseurs
Les arroseurs peuvent se fixer directement sur les dérivations (près du sol), être surélevés par un prolongateur ou montés au bout d'un pic.
Goutteurs Goutteurs
Les goutteurs apportent l'eau au pied des végétaux. Ils s'installent en série, pour les plantations en ligne, ou de manière isolée.
Asperseurs Asperseurs
Les asperseurs et micro asperseurs sont fixes ou rotatifs.

3 Accessoires

Programmateur d'arrosage
Reliés au programmateur d'arrosage, une sonde d'humidité ou un pluviomètre l'informent en temps réel du taux d'humidité du sol ou d'une averse.

Le programmateur
ferme alors l'alimentation en eau ou la réduit, ce qui préserve les plantes et vous évite des dépenses inutiles !

Vous aurez besoin de ...