Bien choisir son chauffe eau

Qu'il soit électrique ou au gaz, le chauffe-eau (ou ballon d'eau chaude) stocke l'eau chauffée par la chaudière avant d'être utilisée pour le réseau sanitaire.

1 Chauffe-eau électrique

  • Le ballon chauffe-eau électrique est simple à poser et à entretenir.
  • Disponible de 10 à 300 litres en fonction des besoins et de la place disponible : verticalement en le fixant au mur, ou horizontalement, soit en le fixant au mur, au sol ou au plafond.
Fonctionnement d'un ballon électrique
Fonctionnement d'un ballon électrique
  • La résistance qui est l'élément chauffant est thermoplongeante en inox et en contact direct avec l'eau (l'inconvénient est que le calcaire cristallise à sa surface et réduit ses performances). Elle peut aussi être stéatite, plus grande et moins chaude en surface.
  • La résistance stéatite ne subit pas la cristallisation du calcaire.
  • L'anode renforce la protection de la cuve contre la corrosion. Elle peut être en magnésium, et dans ce cas, elle est sensible à l'électrolyse.
  • Tous les deux ou trois ans, changer l’anode pour conserver l'efficacité du chauffe-eau. Elle peut également être en titane, et dans ce cas, elle est quasiment inusable et ne nécessite aucun entretien.
Bon à savoir : une technologie anti-bactéries équipe certains ballons. Sur ces chauffe-eau, les bactéries sont éliminées par un choc thermique supérieur à 72°C.

2 Chauffe-eau au gaz

  • Le chauffe-eau au gaz fonctionne en production d'eau chaude autonome.
  • Possibilité de le raccorder à un conduit de cheminée ou à tirage forcé (à ventouse) pour évacuer les gaz brûlés.
  • Il permet un raccordement au gaz naturel ou au GPL et un débit constant sur plusieurs points de tirage simultanés.

3 Ballon échangeur

  • Le ballon échangeur est raccordé au réseau hydraulique d'une chaudière de chauffage central.
  • L'eau de chauffage circule dans le serpentin du ballon échangeur pour chauffer l'eau destinée à l'usage sanitaire.
Il existe deux types de ballons échangeurs : le ballon réchauffeur et le ballon réchauffeur mixte.

  • Ballon réchauffeur : il produit de l'eau chaude si la chaudière fonctionne. Il peut être équipé en option d'une résistance électrique qui permet la production d'eau chaude lorsque la chaudière n'est pas en service.
  • Ballon réchauffeur mixte : il remplit les deux fonctions de ballon réchauffeur et de chauffe-eau électrique. Lorsque la source de chaleur est arrêtée (chaudière éteinte l'été, panneau solaire inactif...), il continue à produire de l'eau chaude.

4 Systèmes de production d’eau chaude

Choisir la bonne capacité
Le choix de la capacité du chauffe-eau dépend des appareils et du nombre de personnes dans l’habitation.

Voici les volumes pour une consommation quotidienne, hors lave-vaisselle et lave-linge.

Résistance Aux rayures Aux tâches Aux chocs
Inox
Inox anti-rayures
Synthèse
Granit
Grès
Production d'eau chaude instantanée
  • L'ouverture d'un robinet déclenche la mise en marche de la production d'eau chaude sanitaire.
  • La quantité d'eau chaude produite est limitée par la puissance du générateur (exemple : environ 11 l/min à 45 °C pour une chaudière-gaz de 23 kW).
  • Cette solution est économique à l'achat, mais il est presque impossible de tirer de l'eau chaude en plusieurs points simultanément et d'utiliser un robinet thermostatique dans votre salle de bain.

Production d'eau chaude instantanée
Production d’eau chaude accumulée
  • L'eau chaude produite par la chaudière est stockée dans un ballon intégré à la chaudière (jusqu'à 150 l) ou dans un ballon échangeur (jusqu'à 300 l).
  • Cette solution offre de grands volumes d'eau disponibles à température constante sur plusieurs points de puisage.
Production d’eau chaude accumulée

5 Groupe de sécurité

Le groupe de sécurité est un élément essentiel et obligatoire qu'il faut installer sur tous les systèmes de production d'eau chaude sanitaire à accumulation.

  • Lorsque l'eau chauffe, elle se dilate et la pression peut provoquer des fuites au niveau des joints.
  • Le groupe de sécurité contrôle en permanence la pression à l'intérieur du ballon et permet l'écoulement du trop-plein en cas de surpression (à partir de 3 bars).
  • Il est branché sur l'arrivée d'eau froide puis est raccordé à l'égout (par l'intermédiaire d'un siphon).
  • En fonctionnement normal, le groupe laisse échapper occasionnellement un petit volume d'eau pour rétablir la pression à l'intérieur du ballon.
  • Il est conseillé d'actionner sa vidange une fois par mois afin d'éliminer le tartre qui se dépose dans la soupape.
  • Dans le cas du remplacement d'un ballon, il est déconseillé de récupérer le groupe de sécurité.

Vous aurez besoin de ...

Pour visionner cette vidéo,
vous aurez besoin d'installer Flash Player :

Télécharger maintenant