Bien choisir ses fils et câbles électriques

Une installation électrique nécessite plusieurs types de conducteurs pour transporter le courant du tableau général aux différents points d'utilisation. Entre les uns et les autres, le choix est avant tout une question de normes.

1 Fil et câble électrique : définitions

$composantTitre1

Un fil électrique se compose d'une âme conductrice, rigide ou souple, enrobée d'un isolant. L'âme peut être en cuivre, cuivre nickelé ou nickel (métal blanc).


Un câble électrique est constitué de plusieurs fils isolés, réunis dans une gaine protectrice simple ou double. Il peut comporter 2, 3, 4, 5 fils ou plus, selon l'usage.

Section du conducteur
Une installation domestique comprend différents circuits d'alimentation. Les uns desservent plusieurs points d'utilisation (éclairages, prises), les autres (spécialisés) un seul appareil : chauffe-eau, plaque de cuisson, four. Il faut également une ligne distincte pour alimenter des radiateurs électriques.

La norme NF C 15-100 définit pour chaque usage une section de conducteurs (en mm²) adaptée à l'intensité du courant (en ampères) que doit supporter le circuit.

Plus l'intensité est élevée, plus la section est importante. 

  • 10 A : 1,5 mm²
  • 16 - 20 A : 2,5 mm²
  • 25 A : 4 mm²
  • 32 A : 6 mm²

Il existe de plus fortes sections (10, 16, 25 mm²) destinées aux liaisons compteur électrique/disjoncteur d'abonné, à la mise à la terre, au branchement d'une dépendance.

La mise à la terre se branche réglementairement avec une câblette tressée, nue (non isolée).


Bon à savoir : chaque ligne doit être protégée par un coupe-circuit ou un disjoncteur divisionnaire de calibre adapté à l'intensité de fonctionnement.
Respecter les couleurs

Les habitations sont le plus souvent desservies en courant alternatif monophasé (230 V). Celui-ci est amené par un conducteur de phase (Ph) et renvoyé à la centrale par un second conducteur appelé neutre (N). La mise à la terre protège toute l'installation.

Chaque type de fil ou câble est identifié par une couleur normalisée. 

  • Neutre : bleu.
  • Terre : rayé jaune/vert.
  • Phase : rouge ou tout autre couleur (noir, marron) à l'exception des précédentes.

Le triphasé (400 V) fonctionne avec 3 phases + 1 neutre (auxquels s'ajoute le fil de terre).



Bon à savoir : pour les navettes d'un va-et-vient ou d'un télérupteur, il faut employer une couleur encore différente : violet par exemple.
Respecter les couleurs

2 Familles de conducteurs et codes

Chaque type de conducteur est nommé par une série de lettres et de chiffres correspondant à ses caractéristiques.
Installations fixes et câblage des tableaux électriques
Fils H07VU ou VR, H07VK 

  • H : harmonisé, conforme aux normes internationales.
  • 07 : tension admissible jusqu'à 700 volts.
  • V : gaine en polychlorure de vinyle (PVC).
  • U : âme pleine rigide.
  • R : rigide multibrins.
  • K : souple multibrins.

Câbles U1000R2V

2V : double isolation PVC (fils et enveloppe protectrice).

La dénomination des câbles est suivie d'une autre codification qui indique la présence ou non d'un conducteur de terre (G ou X), le nombre de fils et leur section. 

  • Exemple : U1000R2V 3G 1,5 mm².
  • Un câble codifié U1000R2V 3 x 1,5 mm² signifie qu'il comporte simplement 3 fils, sans la couleur jaune/vert spécifique à la terre.


Bon à savoir : ces câbles peuvent se fixer directement sur les parois à l'aide de cavaliers, cheminer tels quels dans les vides sanitaires et les huisseries métalliques. Gainage obligatoire en traversées de murs ou en pose encastrée.



Fil TBT
  • Âme en cuivre argenté protégé par une gaine transparente.
  • 6 mm², pour montage de spots suspendus sur câble.




Câble télé-report armé
  • Assure la liaison entre le coffret électrique de l'opérateur et l'habitation.
  • Fournit les informations permettant de relever le compteur sans entrer chez soi.


Installations domestiques
Avec des câbles souples.

H03VVF/H05VVF 

  • VV : isolation PVC fils et enveloppe extérieure.
  • 03 : jusqu'à 1 mm² (2 fils).
  • 05 : plus de 1 mm² (2 à 5 fils selon le courant, mono ou triphasé).
  • F : conducteur souple.


Bon à savoir : utilisation possible avec des appareils de chauffage ou électroménagers (cuisson...) à condition de ne pas être soumis à des rayonnements ou en contact avec des parties chaudes.


H03VVH2F 

  • H2F : harmonisé à 2 conducteurs souples.

H07RNF 

  • Isolation des fils en élastomère, gaine en néoprène.

H03RTF 

  • Câble transparent ou gainé d'une tresse décorative en tissu pour lustres, fers à repasser...
Communication et multimédia
Câble téléphone 

  • À une ou plusieurs paires de fils.
  • Selon le nombre, utilisable pour téléphone, interphone, alarme et sonnerie.

Fils Hi-fi 

  • Câblage des équipements audio (y compris des véhicules) et home cinéma.
  • Disponibles en bleu, rouge, noir, blanc et transparent.
  • Section : 0,75 à 6 mm².


Bon à savoir : privilégier les qualités OFC (Oxygen Free Cable), insensibles à l'oxydation, qui assurent un signal pur.


Câble télévision 

  • Coaxial type 17 ou 21VATCA.
  • Le nombre précédant les lettres indique la perte de signal sur une distance de 100 m à une fréquence de 800 MHz. Plus il est bas, meilleure est la transmission.


Bon à savoir : à l'extérieur, utiliser le câble 17PATCA enrichi au carbone, ce qui le rend plus résistant aux UV.


Câble réseau 

  • TVNT à double blindage pour réception numérique.
  • RCA pour relier les sorties audio des périphériques (lecteur DVD...) à l'ampli de la chaîne Hi-Fi.
  • RJ45 multipaires adapté à la domotique : réseau de communication et informatique.

3 Acheter un fil ou un câble

Les fils et câbles se vendent en bobines de différentes longueurs, à choisir en fonction des besoins. 

  • 5 à 10 m.
  • 10 à 25 m.
  • Plus de 25 m.


Bon à savoir : pour les installations encastrées, choix entre des gaines ITCA vides (avec tire-fil) et des gaines pré équipées (préfilées) : Ø 16 à 32 mm, longueurs 5 à 100 m.

Vous aurez besoin de ...