Bien choisir sa porte intérieure

Quel que soit son style, la porte s’adapte à toutes les pièces de la maison. Pleine ou vitrée, elle peut aussi être acoustique ou isothermique.

1 Porte pleine, porte vitrée ou porte alvéolaire

Aménagement de l'espace, protection (acoustique ou thermique) et esthétique déterminent le choix d'une porte.
Porte pleine ou vitrée
  • La porte pleine sépare entièrement deux pièces.
    Elle ne préserve pas seulement l'intimité, elle peut aussi être décorative ou isolante.
  • Les matériaux (bois, fibres, acier...) et les finitions (vernie, plaquée, peinte, laquée...) sont variés : elle s'adapte ainsi à tous les intérieurs.
  • La porte vitrée est le meilleur compromis pour séparer deux pièces tout en apportant luminosité et espace.
Porte alvéolaire
Porte alvéolaire
  • Isoplane (faces planes) ou postformée (faces moulées, plus traditionnelles), la porte alvéolaire est à peindre.
Elle existe en version standard ou "technique" (avec une âme pleine aux qualités acoustiques, isothermiques ou coupe-feu).
Taille d'une porte
  • La législation impose, pour les logements neufs ou destinés à la vente ou à la location, une largeur de porte de 80 cm minimum, nécessaire au passage d'un fauteuil roulant.
  • Les largeurs 63 et 73 cm fournissent l'ouverture nécessaire au passage d'une personne.
    Les largeurs 83 et 93 cm permettent le passage de meubles, de l'électroménager, d'un fauteuil roulant...

2 Porte battante ou porte coulissante

Les portes se déclinent en deux grandes familles : les portes battantes (ou blocs-portes) et les portes coulissantes (en applique ou à galandage).
Porte battante Porte battante
  • Le bloc-porte se compose de la porte en elle-même (ouvrant) et de l'huisserie (dormant), partie fixée à la maçonnerie.
  • En construction neuve, on installe le bloc-porte complet.
  • En rénovation, en fonction de l'état de l'huisserie d'origine, on change le bloc-porte complet ou simplement la porte.
  • Le sens d'ouverture de la porte est dit « poussant droit » ou « poussant gauche ».
Porte coulissante Porte coulissante
  • En coulissant, la porte n'empiète pas sur le volume utile de la pièce.
  • Permet un gain de place important tout en conservant les notions de perspective.
  • On considère le gain au sol d'1 m² par porte.
  • Elle peut ainsi jouer différentes fonctions : cloisons entre deux pièces, véritable porte.
  • Dimensions standards : 204 cm de hauteur et 73 cm de largeur.
  • Nombreuses largeurs selon les modèles: 63, 83, 93, 103, 113 ou 123 cm.

3 Pose d’une porte intérieure

Pose standard
  • C'est le mode de pose le plus connu.
  • La porte est posée en même temps que la cloison.
  • Un kit chambranle (verni en usine, à vernir ou à peindre) masque la jonction mur-huisserie.

Pose fin de chantier
  • Posée une fois la décoration terminée, la porte ne risque pas d'être abîmée pendant les travaux.
  • La jonction mur-porte est déjà recouverte par un bâti de la même couleur que la porte.

4 Structure d’une porte intérieure

Standard : tous usages
Standard : tous usages
  • Ame alvéolaire.
  • Cadre en sapin.
  • Structure nid d'abeilles en carton renforcé.
Tubulaire : polyvalente
Tubulaire : polyvalente
  • Cadre en sapin et panneau aggloméré (particules de bois) tubulaire.
  • Isolation phonique et résistance renforcée de la porte.
    Isothermique : contre le froid
    Isothermique : contre le froid
    • Ame en polystyrène.
    • Raidisseurs en bois (okoumé).
    • Joint d'isolation sur huisserie.
    • Plinthe acoustique en option.
    • 37% d'économie d'énergie par rapport à un bloc-porte standard.
        Acoustique : contre le bruit
        Acoustique : contre le bruit
        • Ame en aggloméré (porte pleine, le matériau faisant barrage).
        • Joint d'isolation sur huisserie.
        • Plinthe acoustique en option.
        • Affaiblissement acoustique d'environ 22 à 25 dB (A).

              Vous aurez besoin de ...