Bien choisir sa pompe d'arrosage, d'évacuation ou d'alimentation

Arroser le jardin, vider une cave inondée, alimenter la maison en eau gratuite... Il existe des pompes adaptées à chaque usage. La pompe à tout faire reste à inventer et il convient de bien choisir le modèle nécessaire.

1 Pompe de surface, pompe immergée et pompe d'écacuation

Pompe de surface
Pompe de surface

Les pompes électriques ou essence, d'évacuation ou d'arrosage, fonctionnent sur le même principe. Le moteur entraîne une turbine logée dans un corps, en plastique ou en métal, muni d'une entrée (aspiration) et d'une sortie (refoulement).

Suivant leur fonction, elles s'utilisent à l'air libre ou en immersion.

La pompe de surface se poste au-dessus du point d'eau : bassin, étang, puits, rivière, et est principalement destinée à l'arrosage et au nettoyage (terrasse, voiture...).

  • Hauteur maxi de relevage 7 m.
  • Une pompe monocellulaire, simple de conception, est robuste. Mais elle demande de la puissance, ce qui la rend bruyante.
  • Un modèle multicellulaire est plus silencieuse car nécessitant moins de puissance.
  • Le surpresseur s'adapte aux besoins domestiques : alimentation de la maison et jardinage. 

Pompe immergée

La pompe immergée (ou de puits) est conçue pour capter l'eau à une profondeur supérieure à 8 m.

La pompe immergée se descend doucement au fond du puits par son anneau de suspension. Sa forme tubulaire permet de l'introduire dans des passages étroits. 

Pompe immergée
Pompe de relevage ou d'évacuation Pompe de relevage ou d'évacuation

Mêmes fonctions que la pompe de surface.

La pompe de relevage ou d'évacuation délivre le débit nécessaire pour vider une cave inondée, ou évacuer des eaux pluviales (puisard engorgé). Elle permet aussi de vidanger un bassin.

Deux principes en usage : pour eau claire ou chargée.

Pompe à bras Pompe à bras

La pompe à bras est destinée à un usage ponctuel (remplissage, lavage) ou décoratif.

 Bon à savoir : à la première utilisation, amorcer la pompe afin d'évacuer l'air contenu dans le corps ou le tuyau. Suivre scrupuleusement les conseils d'entretien du fabricant et la ranger à l'abri du gel.

2 Une pompe adaptée à vos besoins

Débit et pression
Débit et pression

Pour l'arrosage et l'usage domestique, le débit et la pression de service que la pompe peut supporter sont des critères déterminants.

  • Débit : moins de 3000 l/h, 3000 à 4000 l/h, 4000 à 5000 l/h, 5000 à 6000 l/h, plus de 6000 l/h.
  • Pression admissible : 3 à 5 bars, jusqu'à 6 bars.

Les pompes d'évacuation peuvent fournir un débit beaucoup plus important sous une pression plus faible.

D'autres paramètres, techniques ou de confort, sont à prendre en compte en fonction du type de pompe.

Le débit de la pompe d'arrosage décroît avec la distance. Pour travailler à plusieurs dizaines de mètres du point de puisage, choisir un débit élevé.

Pour arroser uniquement

  • Puissance de consommation : 600 à 1800 W.
  • Déclenchement manuel (par interrupteur) ou automatique.
  • Capacité d'arrosage jusqu'à 50 m, de 50 à 100 m.
  • Amorçage automatique (évite de réamorcer la pompe entre deux utilisations).
  • Sécurité manque d'eau.
  • Bruit de fonctionnement : 71 à 82 dBA.

Pour arroser et alimenter la maison

  • Surpresseur recommandé.
  • Automatique : pour avoir de l'eau disponible au robinet.
  • Contenance du ballon : 25 à 200 litres.
  • Débit selon les distances d'arrosage.
  • Hauteur de relevage : pompe de surface 7 m maxi, immergée jusqu'à 95 m.
  • Confort auditif (dBA) : 69 (peu bruyante) à 84 (bruyante).

Pour l'évacuation

  • Type d'eau : propre, d'infiltration, sale, chargée de sable, de graviers, de matières provenant d'une fosse septique.
  • Taille des particules pouvant être aspirées : 8 à 40 mm.
  • Débit souhaité : plus ou moins 7 m3 (3500 à 15 000 l/h).
  • Hauteur de refoulement : 5 à 12 m.
  • Déclenchement manuel ou automatique.
  • Usage régulier (corps en polypropylène) ou intensif (corps en inox).

Motopompe

Les motopompes, avec moteur à essence 4 temps, se transportent partout. D'un débit maxi de 35 000 l/h, elles permettent d'arroser ou de transvaser en toute autonomie.

Une bonne réserve d'eau est avantageuse à l'usage : 25 ou 50 litres conviennent pour 4 personnes. Avec 100 litres ou plus, les possibilités augmentent.

Motopompe
Flotteur et niveau d'assèchement

La présence d'un flotteur de niveau permet la mise en marche et l'arrêt automatiques de la pompe d'évacuation. Sur les modèles qui en sont équipés, il est soit intégré (petit puisard), soit en levier (puisard supérieur à 40 x 40 cm).

Le niveau d'assèchement varie selon les capacités de la pompe. Les plus performantes ne laissent pas plus de 1 mm d'eau après l'évacuation (maxi 14 cm). 

3 Accessoires de pompage

Kit d'aspiration Kit d'aspiration

Le kit d'aspiration comporte une crépine avec clapet anti-retour servant à intercepter les débris végétaux. Indispensable aux pompes de surface.

Filtre Filtre

Les filtres, comme la crépine, garantissent une meilleure longévité de l'appareil.

À tamis : antisable,

À cartouche : pour intercepter les particules.

Il se monte sur l'orifice d'aspiration de la pompe. Il intègre un tamis en nylon, lavable et inoxydable.

Manomètre Manomètre

Le manomètre permet de contrôler la pression de la pompe. Très utile en alimentation domestique.

Le psi (chiffres rouges) est une unité de mesure de pression anglo-saxonne couramment utilisée en hydraulique. 1 bar = 14,5 psi.

Vous aurez besoin de ...