Bien concevoir son allée

Une allée bien aménagée donne du style à la maison et un charme personnel au jardin. Allée principale, accès au potager ou entrée de garage : selon l'utilisation de l'allée et les matériaux, les techniques de mise en oeuvre varient.

1 Allée carrossable ou allée pour piétons

Suivant son usage, une allée peut prendre différentes formes et dimensions. Et surtout, certains revêtements sont plus appropriés que d'autres.
Allée carrossable
Allée carrossable
Une allée carrossable est une allée sur laquelle les voitures peuvent rouler. Pour une allée carrossable, il faut respecter certains points.
  • Passage libre pour un véhicule, soit une largeur minimale de 3 m. Prévoir 4 m pour plus de confort si la taille du jardin le permet.
  • Terrassement indispensable, pour que l'allée dure dans le temps.
  • Créer une pente (d'au moins 2,5%), pour l'évacuation des eaux de pluie vers un caniveau ou vers le réseau d'évacuation de l'habitation.
  • Préparer le sol par décaissement, les fondations : 23 cm pour du gravier et 30 cm pour des pavés autobloquants, du granit, des dalles en béton et en terre cuite.
  • Combler les tranchées avec une sous-couche de sable pour stabiliser la couche supérieure.
  • Procéder à la pose du revêtement (dalles, pavés).

Bon à savoir : selon le matériau, la mise en oeuvre est différente. Pour la pose de graviers, il faudra un terrain stabilisé et renforcé ; pour la pose de dalles en pierre naturelle ou béton, bien préparer le pavage et bien bordurer les dalles.
Allée pour piétons Allée pour piétons
Invitation à la promenade, l'allée doit sublimer le jardin. 
  • Ouvrir un accès vers des plantations, un potager, un abri de jardin. Atteindre des massifs reculés ou des endroits difficiles d'accès.
  • Largeur de 80 cm à 1,20 m pour pouvoir y passer le matériel de jardinage (brouette, tondeuse...).
  • Passage régulier : prévoir une petite fondation d'une dizaine de centimètres (fond de graviers concassés et couche de surface en sable ou gravillon fin). 
  • Allée légèrement pentue, prévoir des petites rigoles latérales pour éviter la stagnation des eaux de pluie dans le sol.

2 Matériaux pour une allée

Tous les matériaux ne sont pas utilisables pour une allée carrossable.
Allée en bois
  • Uniquement piétonne, elle s’intègre à tous les décors et se présente sous différentes formes (lames, caillebottis).
  • Pour une ambiance contemporaine : lames en bois exotique ou en pin. Un grillage peut venir l'habiller en hiver pour éviter de glisser dessus.
Allée en bois
Allée en graviers
Allée en graviers
  • Facile à mettre en place, elle suit facilement les courbes d'une pelouse, idéale pour les piétons, un véhicule, des passages fréquents... 
  • Mise en oeuvre différente selon l'usage (piéton ou carrossable). 
  • Variété d'aspects, de tailles et de coloris.
  • Les graviers s'adaptent à tous les styles de jardinDes graviers concassés, un côté rugueux et naturel. Du marbre roulé, un aspect plus doux. Calcaire, marbre, quartz, basalte, sable, graviers roses...
Bon à savoir : poser un stabilisateur de graviers permet de répartir les gravillons. Cela évite la formation de trous ou de flaques d'eau et assure une surface stable dans les allées.
Allée en dalles
Pierre, brique, béton ou bois, les dalles créent une surface dure et résistante, elles sont faciles à entretenir. Pose différente selon l'usage : allée carrossable ou piétonne.
  • Pour une ambiance bucolique privilégier des dalles de pierre naturelle d'environ 3 cm d'épaisseur et laisser les joints en végétation.
  • Un tracé plus rectiligne et des joints réguliers pour une atmosphère contemporaine. 
  • Les pas japonais permettent de créer un espace de déplacement facile. Placés à intervalles réguliers, ils créent une ligne de passage discrète et agréable. La pose est facile et ne demande qu'une légère fondation
Allée en dalles
Allée en pavés
Allée en pavés
  • Elle peut être carrossable si l'épaisseur du pavé est de 6 cm ou plus.
  • Agencements variés et nombreux effets esthétiques (pavé en grès, en béton pressé, en bois...). 
  • Pour un jardin moderne : alterner pavés de grès neufs avec des éléments en bois exotique ou en pin autoclave. 

3 Aménagement et entretien d'une allée

Évacuation des eaux de pluie
  • Carrossable ou piétonne, l'allée doit être conçue pour empêcher la stagnation des eaux de pluie et l'écoulement vers l'habitat.
  • Créer une légère pente lors de l'aménagement facilite le cheminement des eaux de pluie vers le réseau d'évacuation.
Tracé de l'allée
  • L'itinéraire doit être pratique à emprunter
  • Préférer les tracés rectilignes et éviter les zigzags, plus difficiles à entretenir (tondeuse, désherbage). 
  • Respecter le style du jardin : largeur de l'allée proportionnelle à la taille du jardin.
Bon à savoir : pour éviter la pousse de mauvaises herbes, un film géotextile est fortement conseillé. 
Tracé de l'allée
Choix du matériau
  • Effet et style recherché.
  • Utilisation (allée piétonne ou carrossable).
  • Budget (différent selon le matériau).
  • Climat de la région. Exemple : température basse et climat humide, choisir des matériaux résistants au froid et à l'eau. 
Bon à savoir : pour l'aménagement et la réalisation d'allées, les conseils d'un professionnel (paysagiste, jardinier...) peuvent être utiles.
Choix de la bordure Choix de la bordure
  • Elles protègent les allées de la détérioration et des salissures.
  • Elles délimitent les espaces. 
  • Multiples matériaux disponibles (rondin de pin, béton, pierre, fleurs) participent à l'aspect décoratif de l'extérieur.
Eclairage d'une allée Eclairage d'une allée
  • L’éclairage balise les allées et met en scène les différents éléments du jardin : arbres, plantes, fleurs, sculptures, point d'eau, pergola...
  • La lumière rasante, qui n'éblouit pas (bornes, potelets éclairants ou spots encastrés) placés tous les 3 à 4 m, guident les visiteurs et facilitent leur passage.
Entretien d'une allée
Selon les matériaux, l'entretien des allées peut être différent.
  • Pour les pavés et les briques : pas de grands soins. Se débarrasser des herbes qui poussent entre les dalles grâce à un herbicide ou à un nettoyeur haute pression une à deux fois par an (printemps et fin de l'été).
  • Pour les graviers : arracher les herbes qui poussent à la main. Une mise à niveau régulière (par raclage) permet de conserver l'aspect esthétique d'origine. Au bout de 3 ans, s'il y a une perte de graviers : « recharger les allées » en graviers. 

Vous aurez besoin de ...