Idées et conseils / Construction - Menuiserie

Récupération eau

Comment poser une gouttière en zinc ?

Niveau Débutant

Une gouttière en zinc possède le charme de l'authenticité et sa durée de vie peut atteindre ou dépasser 50 ans. La pose classique s'effectue par brasage à l'étain, technique délicate à mettre en oeuvre pour le néophyte et nécessitant un outillage spécifique. Les gouttières à emboîtement sont bien plus simples et rapides à poser. Il suffit de les assembler et de les coller au mastic silicone pour assurer leur étanchéité.

Tous les produits dont vous avez besoin pour cette réalisation :

- Une échelle double ou un grand escabeau
- Un mètre ruban
- Un crayon gras
- Un cordeau
- Un niveau à bulles ou laser
- Une cisaille grignoteuse
- Une scie à métaux
- Une lime à métaux
- Une scie cloche pour métal
- Une perceuse
- Une visseuse
- Un pistolet à cartouche
- ou un poste à souder de couvreur-zingueur
- Des gants de chantier
- Un masque de protection

Tous les produits dont vous avez besoin pour cette réalisation :

- Des profilés de gouttière à emboîter
- Des crochets de toit + des clous galvanisés
- Une crapaudine
- Une naissance
- Deux coudes mâle/femelle
- Un manchon éventuel
- Un tuyau de descente
- Des colliers de serrage
- Un solvant maigre
- Un mastic silicone
- ou flux décapant + brasure

1 Prendre les mesures

Zoom338

Prendre les mesures

La gouttière

Mesurez les longueurs de profilés à poser à l'égout de chaque versant de toit, en tenant compte de l'indispensable pente d'écoulement de 5 mm/m minimum.

Prévoyez 5 à 10 cm de chevauchement pour un assemblage à froid, 15 mm seulement si la gouttière est soudée.

Bon à savoir : Une gouttière se définit par sa section ou son développement en cm3 : 16, 25, 33 ou 40 pour les demi-rondes. Sa taille et le diamètre de la descente sont déterminés par la surface du pan de toiture rapportée au plan horizontal (à ne pas confondre avec la surface apparente).

La descente

Le tuyau de descente se raccorde à la gouttière au moyen d'une naissance. Cette pièce est souvent prolongée par deux coudes inversés pour compenser l'avancée de toit. La longueur utile de descente correspond à la hauteur comprise entre la base de l'esse et le regard d'évacuation des eaux pluviales.

En partie basse, la descente se raccorde à un regard de récupération des eaux pluviales.

Bon à savoir : L'aspect de la naissance varie selon la forme de la gouttière. Il en existe divers styles, d'origine locale ou régionale : gouttière ardennaise, cévenole, havraise, nantaise, rouennaise...

Zoom338

Choisir le crochet

Quel crochet utiliser ?

Le choix du crochet dépend du mode de fixation. Il existe de nombreux modèles, parmi les plus courants :

  • à dos plat pour fixation sur bandeau de toit
  • à hampe droite pour fixation en bout de chevron ou au-dessus
  • à hampe chantournée pour fixation sur le côté du chevron (existe également pour la partie supérieure du chevron).

Bon à savoir : Les crochets se placent toujours en retrait de la première rangée d'ardoises ou de tuiles. Celles-ci doivent surplomber la moitié de la gouttière pour permettre un déversement correct des eaux de pluie.

2 Préparer la pose

Fixation des crochets

Il faut un crochet tous les 40 à 50 cm.

Commencez par repérer l'emplacement des éléments d'extrémité, dits « haut » et « bas » de pente. Après les avoir fixés, reliez-les par un cordeau afin de matérialiser l'inclinaison. Au besoin, placez provisoirement un crochet central pour éviter au cordeau de cintrer.

Posez ensuite les crochets intermédiaires en les alignant sur la ficelle.

Les crochets se fixent habituellement à l'aide de clous galvanisés. Dans du bois dur comme le chêne, certains préfèrent les visser pour éviter que les ardoises ou tuiles ne s'ébrèchent sous les vibrations causées par les coups de marteau.

Zoom338

Couper la gouttière

Deux méthodes de coupe

La partie arrondie du profilé se découpe avec précision, et sans se tordre, à la cisaille grignoteuse.

Partez du bord franc pour finir vers l'ourlet, en longeant bien le trait.

L'ourlet, plus épais et resserré, ne peut se découper proprement qu'à la scie à métaux. Éliminez les bavures d'un coup de lime.

Astuce : En vous guidant sur une chute, vous êtes sûr de réaliser un tracé régulier et bien perpendiculaire à l'axe du profilé.

3 Assembler la gouttière

Zoom338

Tracer le contour de l'orifice d'évacuation avec un crayon

D'abord la naissance

Le premier tronçon de gouttière se place en bas de la pente. Il est préférable d'y assembler la naissance avant de l'accrocher. Au sol, c'est plus commode.

Retournez la gouttière sur le plan de travail. Posez la naissance dessus (à l'endroit voulu) et, avec le crayon tenu bien droit, tracez le contour de l'orifice d'évacuation.

Ôtez la naissance pour percer le trou à l'aide d'une scie cloche à métaux du diamètre requis (80, 100 mm). Comme précédemment, limez le bord de la coupe pour l'ébavurer.

Bon savoir : Quel que soit le mode de pose, il faut impérativement dégraisser les parties à assembler avec un chiffon imbibé de solvant maigre : alcool à brûler, substitut de trichloréthylène... Si besoin, décapez d'abord à la laine d'acier.

Zoom338

Réaliser un cordon de mastic sur l'intérieur du raccord

Par collage

Appliquez un cordon de mastic silicone sur les bords incurvés de la naissance et agrafez-la immédiatement en rabattant ses pattes sur la gouttière. Le cordon doit être compressé et continu : le cas échéant, refaites une passe sur l'extérieur de la jonction.

Profitez-en pour fixer le talon d'extrémité. Emboîtez-le au bout du profilé et réalisez un cordon de mastic sur l'intérieur du raccord.

Bon à savoir : Attendez 10 à 15 minutes que le silicone soit hors poussière pour manipuler les pièces. Selon l'épaisseur du cordon, le séchage à coeur prend 24 à 48 heures.

Zoom338

Assemblage par soudure

Par soudure

Appliquez au pinceau une mince couche de flux décapant sur les bords à souder.

Commencez par réaliser des points de soudure d'un bout à l'autre de la jonction afin de solidariser les pièces. Le métal d'apport (alliage étain à 33 %) et la panne du fer doivent former un angle de 45° environ.

Maintenez la baguette de soudure contre la panne du fer pour faciliter la fusion.

Bon à savoir : L'alliage au plomb est le plus utilisé pour souder les systèmes d'évacuation en zinc. En raison de la toxicité de ce métal lourd, portez un masque anti-vapeur adapté.

Zoom338

Déplacer la panne tout du long

Poursuivez en déplaçant la panne tout du long pour que la brasure s'infiltre par capillarité. Lissez au fur et à mesure de manière à former un cordon régulier.

La soudure du talon se fait recto-verso : d'abord sur l'intérieur, puis sur l'extérieur de la jonction.

Astuce : Pendant le travail, veillez à nettoyer la panne en la frottant encore chaude sur une pierre d'ammoniac pour éliminer les dépôts de brasure.

Zoom338

Mettre la gouttière en place

La mise en place

Présentez la gouttière inclinée de manière à la passer sous le premier rang d'ardoises ou de tuiles.

Ajustez le bord arrière sur les crochets puis basculez-la vers l'avant. Rabattez ensuite les pattes des crochets pour la bloquer.

Installez les tronçons un à un en les emboîtant sur 5 à 10 cm. Collez ou soudez les assemblages au fur et à mesure.

Arrivé à l'autre extrémité du toit, fermez la gouttière avec le deuxième talon.

Rappel utile : N'oubliez pas de placer une crapaudine sur l'orifice de descente. Sans quoi, les débris végétaux pourraient à longue le boucher et provoquer des débordements (risque d'infiltrations).

4 Poser la descente

L'assemblage des coudes

Cette pièce de liaison se confectionne in situ, en adaptant sa forme au débordement créé par l'avancée de toit.

Si deux coudes ne suffisent pas pour relier la naissance à la descente, intercalez un manchon de longueur adaptée.

Selon l'emplacement du regard des eaux pluviales, reliez-y la descente par l'intermédiaire d'un dauphin droit ou coudé. Cette pièce, qui peut être en fonte ou en PVC rigide, assure une meilleure résistance aux chocs.

La fixation des colliers

Tracez une verticale dans l'axe du coude inférieur et faites une marque de mètre en mètre.

Une fois le mur percé et chevillé, vissez les tiges d'embase puis les demi-colliers servant de berceaux.

Le montage du tuyau

Emboîtez la descente à la base du coude.

Vérifiez qu'elle s'ajuste bien dans ses berceaux et refermez les colliers en serrant les vis prévues à cet effet.

Bon à savoir : Pour éviter d'écraser la descente, il existe des bagues spéciales (simples ou doubles) à interposer entre les colliers et le tuyau.