articleterrasseEtJardin/v3/p/idees-conseils/bien-choisir-sa-brouette-l1308216976|La brouette est un outil indispensable pour travailler au jardin ou rénover sa maison.|http://s1.lmcdn.fr/multimedia/1e4005468/idees-conseils/entretien-du-jardin/bien-choisir-sa-brouette/brouettes-intro.jpg

Idées et conseils / Terrasse et jardin

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami
  • Envoyer cette page à un ami

    Vous allez envoyer cet article à un ami ?
    Leroy Merlin vous propose de le diffuser à tous vos amis sans y passer plus de temps !

    *Champs obligatoires

    Séparez les adresses par des virgules

    Mentions légales
    Conformément à la loi "Informatique et Liberté" 78.17 du 6 janvier 1978, le client bénéficie d'un droit à l'information, d'un droit d'accès, d'un droit d'opposition, de rectification et de suppression sur les informations nominatives recueillies à l'adresse suivante :
    SA LEROY MERLIN France
    La Voix du Client
    Rue Chanzy
    59260 Lezennes

    Envoyer cette page à un ami

    Page "décoration du mur"

    Un email a bien été envoyé à :

    Vous allez également recevoir une copie de cet envoi sur votre adresse mail

    Fermer
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Ajouter aux favorisAjouter aux favoris
Retour aux contenus comprendre du Centre de documentation

Entretien du jardin

comprendre : Bien choisir sa brouette

La brouette fait partie de l'outillage de base du jardinier. C'est également un accessoire incontournable sur les chantiers de construction ou de rénovation. En métal ou en plastique, à une ou deux roues... le choix se fait en fonction des tâches à accomplir. Dans tous les cas, son confort d'utilisation est primordial, de même que sa longévité.

Moyen de transport pratique

La vocation première d'une brouette est de faciliter le transport de matériaux encombrants, sur des terrains parfois accidentés, tout en assurant un bon confort d'usage. La priorité doit donc être donnée :

  • à la maniabilité,
  • à l'ergonomie,
  • à la légèreté,
  • à la solidité et à la contenance.

Il faut aussi prendre en compte sa facilité d'entretien, notamment après des travaux de maçonnerie, ainsi que sa résistance aux produits potentiellement agressifs comme le ciment.


Bon à savoir : Une bonne position est essentielle pour utiliser sa brouette avec le minimum de contraintes physiques. En avançant, le tronc doit rester le plus droit possible de manière à ménager la zone lombaire. S'il faut fournir un effort particulier, c'est avec les épaules et bras tendus.


Composition de la brouette

La brouette utilise le principe du levier pour équilibrer la charge et permettre son déplacement en roulant. Elle se compose de trois éléments principaux.


Coffre (ou caisse)

Sa contenance est de 80 à 150 litres selon les modèles, soit 100 à 300 kg.

  • Les coffres en résine sont très légers et insensibles à l'oxydation. Mais leur relative fragilité les limite aux petits travaux.
  • Les plus courants sont en acier galvanisé, plus résistant. La galvanisation protège le métal de la rouille et lui confère une bonne longévité.
  • L'acier recouvert de peinture époxy, anticorrosion, est également très répandu. Toutefois, en cas de choc ou d'éraflure, une intervention s'impose pour empêcher que la rouille ne s'installe.


Châssis

Pièce maîtresse de la brouette, il en détermine la robustesse.

  • La plupart des modèles ont une structure tubulaire. Généralement de Ø 32 mm, ils peuvent supporter de gros efforts.
  • Il existe aussi des châssis en cornière de 40 mm, encore plus résistants, adaptés aux travaux les plus durs.
  • La présence d'une buttée (arceau avant) protège la roue tout en facilitant le déchargement du contenu.
  • Certains châssis sont spécifiquement renforcés (haubans, traverses) afin d'accroître leur résistance à pleine charge.


Système de roulement

Une seule roue favorise la maniabilité. Deux roues offrent une meilleure stabilité.

  • Les modèles pneumatiques (gonflés) facilitent la conduite et le franchissement des obstacles. En revanche, il peut y avoir un risque de crevaison.
  • Les roues pleines sont par définition plus résistantes, mais le confort s'en ressent.


Bon à savoir : Des pièces détachées sont disponibles pour agrémenter l'utilisation de la brouette (poignées en plastique, coussinets antifrottements...) ou effectuer des réparations (caisse, visserie spéciale, chambres à air, pneus, roues sur jante...).


Usages et brouettes

Pour le jardin

Prime à la légèreté et à la maniabilité. On peut se passer d'une buttée pour transporter les résidus de taille.

  • Contenance à définir selon la surface du jardin.
  • Possibilité de choisir entre un modèle à 1 ou 2 roues gonflées, avec jantes pleines ou à rayons.


Pour le jardinage et la maçonnerie

Besoin d'une brouette polyvalente, légère mais résistante et stable.

  • Un châssis renforcé est un « plus ».


Pour les travaux de construction

Elle doit être robuste et capable de transporter de très lourdes charges.

  • Caisse et châssis renforcés de rigueur.
  • Poignées ergonomiques pour assurer le confort d'usage et s'éviter des ampoules.
  • Arceau avant indispensable.


Pour le transport de charges lourdes

  • Meilleure répartition de la charge grâce aux 2 roues.
  • 2 roues pleines increvables, idéale sur les chantiers.


Bon à savoir : La plupart des brouettes sont livrées prêtes à l'emploi. Il en existe aussi en kit, à monter soi-même, plus faciles à transporter dans une voiture.


Les autres articles comprendre de Entretien du jardin :